En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Nouvelles ruptures et tensions d'approvisionnement en ville

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 1873 lecteurs
L'approvisionnement des médicaments suivants fait l'objet de perturbations : 

Le laboratoire responsable de la commercialisation d'un médicament en France est l’interlocuteur privilégié des personnes souhaitant des informations complémentaires (illustration).


MYFORTIC : tensions d'approvisionnement du dosage à 180 mg
L'approvisionnement de l'immunosuppresseur à base de mycophénolateMYFORTIC 180 mg comprimé gastro-résistant (Cf. Encadré 1) est actuellement tendu en ville. 
MYFORTIC 180 mg est la seule spécialité de mycophénolate commercialisée en France sous ce dosage et sous cette forme en comprimé gastrorésistant.

Encadré 1 - Indication thérapeutique de MYFORTIC 180 mg
  • En association avec la ciclosporine et les corticoïdes, pour la prévention du rejet aigu d'organe chez les patients adultes ayant bénéficié d'une allogreffe rénale.

Dans ce contexte, la distribution de MYFORTIC est contingentée jusqu'à la remise à disposition normale, annoncée par le laboratoire Novartis pour la semaine du 30 septembre 2019.

Un stock de sécurité est disponible pour tout dépannage d'urgence, pour les patients en cours de traitement. La demande doit être adressée directement au laboratoire. 


Le dosage MYFORTIC à 360 mg ne semble pas concerné par cette situation. 

DEPO PRODASONE : rupture de stock prévue pour 1 an
Le médicament progestatif à base de médroxyprogestéroneDEPO PRODASONE 500 mg suspension injectable, utilisé en oncologie (CfEncadré 1)
, est en rupture de stock jusqu'à fin 2020.  
 
Encadré 1 - Indications thérapeutiques de DEPO PRODASONE 
Traitement hormonal de certains cancers hormonodépendants :
  • cancer du sein métastatique (CfVIDAL Reco "Cancer du sein"), après échec des modulateurs sélectifs de l'activation des récepteurs aux estrogènes (MoSARE ou SERM), des inhibiteurs de l'aromatase et/ou du fulvestrant,
  • cancer de l'endomètre de type endométrioïde récidivant ou métastatique.

Le laboratoire Pfizer ne précise pas les causes de cette situation ; DEPO PRODASONE était présenté comme une alternative thérapeutique à MEGACE 160 mg comprimé (mégestrol), lors de la rupture de stock de ce dernier au cours de l'été 2019 (notre article du 26 juillet 2019, mis à jour le 16 juillet 2019). 

Le laboratoire dispose d'un stock très limité, réservé aux officines uniquement pour des dépannages d'urgence à destination des patients en cours de traitement pour un cancer du sein métastatique, après échec des modulateurs sélectifs de l'activation des récepteurs aux œstrogènes (MoSARE ou SERM), des inhibiteurs de l'aromatase et/ou du fulvestrant (conformément à l'AMM).
Les demandes de dépannage d'urgence doivent se faire directement auprès du laboratoire Pfizer.
 
Pour aller plus loin 
MYFORTIC 180 mg, comprimé gastro-résistant – Tensions d'approvisionnement (ANSM, 13 septembre 2019)
Lettre du laboratoire aux professionnels de santé - MYFORTIC 180 mg (sur le site de l'ANSM, 13 septembre 2019)


DEPO PRODASONE 500 mg suspension injectable Rupture de stock (ANSM, 16 septembre 2019)
Lettre du laboratoire aux professionnels de santé - DEPO PRODASONE (sur le site de l'ANSM, 12 septembre 2019)

Sur VIDAL.fr
CELLCEPT et MYFORTIC (mycophénolate) : de nouvelles recommandations moins contraignantes vis-à-vis du risque tératogène (26 juin 2018, mise à jour le 16 juillet 2018)

Commentaires (0)