Post-ménopause : remise à disposition normale de COLPOTROPHINE 1 % crème

1
2
3
4
5
3.7 (3 notes)
vu par 2520 lecteurs
Après plus de 3 années d'absence, COLPOTROPHINE 1 % crème (promestriène), indiquée dans le traitement symptomatique de l'atrophie vulvo-vaginale liée à une déficience en estrogènes chez la femme post-ménopausée, est remise à disposition normalement depuis le mois de janvier 2020.
 

Appliqués au niveau vaginal, les estrogènes soulagent les symptômes de l'atrophie vulvo-vaginale chez la femme ménopausée (illustration).


En rupture de stock depuis août 2016, la crème gynécologique COLPOTROPHINE (promestriène) est à nouveau disponible dans les pharmacies françaises depuis le mois de janvier 2020 (cf. Encadré 1). 
 
Encadré 1 - Indication thérapeutique de COLPOTROPHINE 1 % crème
Traitement symptomatique de l'atrophie vulvo-vaginale liée à une déficience en estrogènes chez la femme post-ménopausée (cf. VIDAL Reco "Ménopause : traitement hormonal").

Un problème de production résolu
La production de COLPOTROPHINE 1 % crème avait été suspendue en août 2016 (notre article du 7 septembre 2016) sur décision du laboratoire exploitant de l'époque (laboratoire Teva), suite à un problème de stabilité d'un conservateur.
Selon les données communiquées par le nouvel exploitant, le laboratoire Théramex, ce problème est aujourd'hui résolu. Des tests additionnels ont été réalisés pour garantir la performance et la sécurité du complexe conservateur, et permettre l'approvisionnement pérenne de COLPOTROPHINE 1 % crème.


COLPOTROPHINE reste le même qu'avant la rupture
COLPOTROPHINE 1 % crème n'a pas subi de changement par rapport à la version disponible avant la rupture de stock : 
  • même formulation et même présentation : tube de 30 g contenant 1 g de promestriène pour 100 g de crème (1 %) ; 
  • même indication et même libellé d'AMM (cf. Encadré 1) ; 
  • mêmes données administratives : CIP 3400931994107, remboursement à 30 % (prix public TTC = 4,39 euros hors honoraire de dispensation). 
 
Sur VIDAL.fr
COLPOTROPHINE (promestriène) : la distribution de la crème 1 % est suspendue (7 septembre 2016)

Commentaires (0)