Sortie de confinement : nouvelles directives pour la distribution en pharmacie des masques du stock d'État (EDITS des 7 et 9 mai 2020)

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 5907 lecteurs
En prévision de la sortie du confinement, actuellement fixée au 11 mai 2020, la DGS (Direction générale de la Santé) a actualisé ses directives relatives à la distribution du stock d'État des masques sanitaires (FFP2 et chirurgicaux). 
La livraison de ces masques en pharmacie est programmée au jeudi 7 mai 2020. 
EDIT du 7 mai 2020 : les nouvelles directives sont applicables au 11 mai 2020. /FIN EDIT
EDIT du 9 mai 2020 : des modifications/précisions ont été apportées par la DGS le 8 mai 2020 et sont précisées dans l'article ci-dessous. /FIN EDIT

Les quotas de distribution auprès des médecins libéraux, biologistes médicaux et infirmiers (EDIT du 9 mai : et les sages-femmes /FIN EDIT) sont revus à la hausse, avec une dotation de 24 masques par semaine (au lieu de 18 précédemment).
Une boîte de 50 masques chirurgicaux supplémentaires est délivrée aux médecins, pour remise aux
 patients auxquels ils prescrivent un test de dépistage du SARS-CoV-2.  (EDIT du 9 mai 2020 : ces masques sont à distribuer en petites quantités à l’entourage de leurs patients symptomatiques auxquels ils prescrivent un test virologique. Cette dotation n’a pas vocation à être renouvelée chaque semaine./FIN EDIT)

En outre, la distribution de ces masques par les pharmaciens s'applique désormais à d'autres professions de santé et à une catégorie de la population générale : 
  • les chirurgiens dentistes et les professionnels en charge des prélèvements nasopharyngés des tests COVID-19, 
  • un ensemble de professions paramédicales intervenant dans la prise en charge des patients, 
  • les malades, les personnes contacts et les personnes à très haut risque médical (par exemple personnes immunodéprimées sévères), sur prescription médicale. 

S'agissant des masques FFP2, l'approvisionnement reste tendu. Les professionnels de santé à prioriser en semaines 20 et 21 sont les médecins spécialistes intervenant sur les voies respiratoires, les chirurgiens-dentistes, les professionnels en charge des tests de dépistage nasopharyngés COVID-19 et les masseurs-kinésithérapeutes pour les actes de kinésithérapie respiratoire. 

D'un point de vue quantitatif, la DGS prévoit une distribution de l'ordre de 100 millions de masques sanitaires par semaine ; une révision des publics pouvant bénéficier de ces masques est prévue chaque semaine, afin de tenir compte de la réalité des approvisionnements.
Les pharmaciens doivent continuer à tracer la répartition de ces masques du stock d'État, auprès de l'Assurance maladie. 

Les pharmacies bénéficieront d'une nouvelle dotation de masques issus du stock d'État pour répondre aux besoins liés à la sortie du confinement (illustration).


La DGS (Direction générale de la Santé) a publié une nouvelle liste, élargie, des publics pouvant bénéficier d'une distribution gratuite de masques sanitaires (chirurgicaux et FFP2) en pharmacie, via la dotation de l'État. Ces nouvelles directives [EDIT du 9 mai 2020 : selon la dernière version actualisée du 8 mai 2020 /FIN EDIT] prennent en compte la fin du confinement et la reprise d'activité de nombreuses professions médicales et paramédicales. EDIT du 7 mai 2020 : elles entrent en application le 11 mai 2020 /FIN EDIT

Une nouvelle livraison des pharmacies d'officine est programmée le 7 mai 2020. Les pharmaciens doivent continuer à assurer la traçabilité de ces masques, notamment via la plateforme de gestion sur le site amelipro.

Une distribution de 100 millions de masques pour les prochaines semaines

Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, la DGS précise la cible hebdomadaire de distribution en masques : cette cible est fixée à 100 millions de masques sanitaires.
Si les conditions d'approvisionnement en masques chirurgicaux semblent s'améliorer, l'approvisionnement en masques FFP2 est toujours tendu. 
La DGS prévoit une révision de la répartition des dotations hebdomadaires pour tenir compte de la réalité des approvisionnements.

EDIT du 9 mai 2020 : Des boîtes de masques 1-5 ans (25% des boites distribuées) et 6-12 ans (75% des boîtes distribuées) sont également livrées dans les officines, via la dotation de l'État. 


Les pharmaciens pourront prochainement commander les masques de la dotation d'État selon leurs besoins : sur demande des représentants de la profession pharmaceutique, le mode de distribution des masques chirurgicaux dans les officines a vocation à basculer à terme de flux poussés (envoi dans les officines par les répartiteurs sur la base des volumes arrêtés par l'Etat) à des flux tirés (envois à la demande des officines, en fonction de leur consommation réelle). /FIN EDIT.

Pour les professionnels de santé libéraux : des modifications majeures et attendues
Les masques issus du stock d'État peuvent être remis gratuitement aux professionnels de santé libéraux, et aux étudiants qu'ils accueillent le cas échéant, selon le quota hebdomadaire défini par la DGS. 
Chaque distribution de masques par le pharmacien doit être tracée sur la plateforme mise en place par l'Assurance maladie, sur le site amelipro

 
  • Médecins, biologistes et infirmiers (EDIT du 9 mai 2020 : et sages-femmes /FIN EDIT) : des quotas revus à la hausse
Fixée à 18 masques par semaine depuis le début du confinement, la dotation en masques pour les médecins, biologistes médicaux et infirmiers passe à 24 à compter du 5 mai.
EDIT du 9 mai 2020 : une dotation de 24 masques par semaine est également accordée aux sages-femmes /FIN EDIT

Parmi les médecins libéraux, la DGS demande de délivrer les masques FFP2 en priorité (cf. Encadré 1) aux médecins spécialistes intervenant sur les voies respiratoires (pour la totalité de leur dotation, soit 24 FFP2 par semaine). 
EDIT du 9 mai 2020 : il s'agit des pneumologues, ORL, gastro-entérologues, stomatologues, chirurgiens maxilo-faciaux.
L
es masques FFP2 sont réservés aux professionnels de santé soumis à un fort risque d'aérosolisation à l'occasion de gestes invasifs et de manœuvres sur les voies respiratoires /FIN EDIT.
 
Les médecins des autres spécialités (dont la médecine générale) et les infirmiers peuvent être dotés en masques FFP2, mais ne sont pas prioritaires. Ils le seront dès que les approvisionnements le permettront. 

 
  • Une boîte de masques chirurgicaux supplémentaires pour remise aux patients, en vue des tests
En plus des 24 masques par semaine, les médecins peuvent recevoir une boîte de 50 masques chirurgicaux par semaine à destination des patients auxquels ils prescrivent un test de dépistage du SARS-CoV-2. 
EDIT du 9 mai 2020 : ces masques sont à distribuer en petites quantités à l'entourage de leurs patients symptomatiques auxquels ils prescrivent un test virologique. Cette dotation n'a pas vocation à être renouvelée chaque semaine./FIN EDIT
 
  • Les chirurgiens-dentistes réintègrent le circuit de distribution officinal
Jusqu'à présent, les chirurgiens-dentistes ont bénéficié d'un circuit d'approvisionnement spécifique en masques sanitaires, coordonné par l'Ordre des chirurgiens dentistes. 
Depuis le 5 mai, cette profession est intégrée dans le circuit de distribution officinale. Chaque chirurgien dentiste peut se voir distribuer par le pharmacien 24 masques par semaine. En semaines 20 et 21, les chirurgiens-dentistes sont prioritaires (cf. Encadré 1) pour recevoir des masques FFP2. 

 
  • Tests virologiques : 24 masques par semaine pour ceux qui prélèvent
Enfin, une dotation de 24 masques par semaine est également prévue pour les professionnels en charge des prélèvements nasopharyngés des tests COVID-19. Ces professionnels sont prioritaires (cf. Encadré 1) sur les masques FFP2 en semaines 20 et 21 (pour la totalité de leur dotation, soit 24 masques FFP2 par semaine). 

Encadré 1 - Professionnels prioritaires pour les masques FFP2 en semaines 20 et 21 (du 11 au 24 mai 2020)
Pour la totalité de la dotation (24 par semaine) : 
  • médecins spécialistes intervenant sur les voies respiratoires ; 
  • chirurgiens-dentistes ;
  • professionnels en charge des tests de dépistage nasopharyngés COVID-19.
Pour une partie de la dotation :
  • masseurs-kinésithérapeutes pour les actes de kinésithérapie respiratoire : maximum 6 FFP2 par semaine (sur une dotation totale de 18). 
 
  • Dotation en masques chirurgicaux pour les autres professions de santé
Une dotation de 18 masques par semaine est prévue pour les professions de santé suivantes :
- pharmaciens et préparateurs en pharmacie (masques chirurgicaux),
- masseurs-kinésithérapeutes (masques chirurgicaux et un maximum de 6 masques FFP2 par semaine - cf. Encadré 1),
- manipulateurs en électroradiologie médicale (masques chirurgicaux),
- techniciens de laboratoire de biologie médicale (masques chirurgicaux). 

Élargissement de la liste à un ensemble de professions paramédicales
Les nouvelles directives inscrivent également les professions paramédicales suivantes sur la liste des professionnels de santé pouvant bénéficier d'une dotation hebdomadaire de masques chirurgicaux issus du stock d'État : 
  • Orthophonistes
  • Pédicures-podologues
  • Orthoptistes
  • Ergothérapeutes
  • Psychomotriciens
  • Audioprothésistes
  • Opticiens-lunetiers
  • Psychologues
  • Diététiciens
  • Orthoprothésistes
  • Podo-orthésistes
  • EDIT du 7 mai 2020 : orthopédistes-orthésistes /FIN EDIT
  • EDIT du 9 mai 2020 : ostéopathes /FIN EDIT
Pour ces professions, la dotation est fixée à 12 masques chirurgicaux par semaine [EDIT du 9 mai 2020 : sur présentation d'un justificatif, tel que numéro RPPS ou numéro ADELI.
À l'exception des ostéopathes et psychologues, la dotation de 12 masques s'applique aussi aux étudiants que les professionnels de santé accueillent. /FIN EDIT]

Autres professionnels bénéficiant d'une dotation en masques, distribuée en pharmacie d'officine
Deux autres catégories de professionnels peuvent demander des masques chirurgicaux à la pharmacie : 
  • les accueillants familiaux : 3 masques par semaine et par personne accueillie ;
  • les salariés de l'aide à domicile [EDIT du 9 mai 2020 : les salariés de l'aide à domicile employés directement par des particuliers pour des actes essentiels de la vie sont dotés de 3 masques par semaine par employeur, 6 masques par semaine par employeur bénéficiaire de l'APA et 9 masques par semaine par employeur bénéficiaire de la PCH /FIN EDIT.
EDIT du 9 mai 2020 : Les prestataires de services et distributeurs de matériels (PSDM) sont dotés de 15 masques par semaine et par professionnel via un circuit de distribution ad hoc. /FIN EDIT

Des masques chirurgicaux pour les patients, sur prescription médicale
Selon ces nouvelles directives, les pharmaciens peuvent désormais délivrer des masques chirurgicaux à certaines catégories de population : 
  • malades atteints de COVID-19 : 14 masques par semaine,
  • personnes contact : 14 masques par semaine ; 
  • personnes à très haut risque médical de développer une forme grave de COVID-19 (par exemple : immunodéprimés sévères) : 10 masques par semaine. 
La délivrance aux personnes malades, contact ou à très haut risque médical, se fait sur prescription médicale par le médecin traitant ou un médecin hospitalier, ou sur autorisation de l'assurance-maladie (à ce jour, les modalités d'obtention de cette autorisation ne sont pas précisées). 

EDIT du 9 mai 2020 : Précisions de la DGS sur les conditions de délivrance des masques chirurgicaux aux patients : 
  • personnes atteintes du virus SARS-CoV-2 :  présentation de la prescription médicale, d'un résultat positif à un test virologique COVID-19 et de la carte Vitale ;
  • personnes identifiées comme une personne contact : délivrance sur indication de l'Assurance maladie via son téléservice dédié sur la plateforme Ameli Pro, et sur présentation de la carte Vitale ;
  • personnes à très haut risque de développer une forme grave de COVID-19 : délivrance sur prescription médicale et sur présentation de la carte Vitale.
/FIN EDIT 

La DGS appelle les médecins à faire preuve de discernement pour la prescription des masques chirurgicaux aux personnes à très haut risque médical. En fonction du niveau de vulnérabilité médicale laissée à l'appréciation de médecin, le choix peut porter sur le masque chirurgical (distribué gratuitement en pharmacie selon la dotation prévue par la DGS) ou le masque non sanitaire (en vente dans divers réseaux de distribution - notre article du 27 avril 2020). 

Pour aller plus loin
Distribution de masques sanitaires par l'État en sortie de confinement au 11 mai 2020 - Fiche professionnels de ville (DGS, 4 mai 2020, actualisée le 5 mai 2020)

EDIT du 7 mai 2020
Fiche professionnels de ville : distribution de masques sanitaires par l'Etat en sortie de confinement (11 mai 2020) (Ministère des Solidarités et de la Santé, mai 2020)
/FIN EDIT


EDIT du 9 mai 2020
Distribution des masques en sortie de confinement (DGS Urgent, 8 mai 2020)
Fiche professionnels de ville : distributions de masques sanitaires par l'Etat en sortie de confinement, au 11 mai 2020 (Ministère des Solidarités et de la Santé, mise à jour du 7 mai 2020)
/FIN EDIT

 

Commentaires (7)

Le 12/05/2020 à 19:03
avatar Afef
Afef
Quid de la fourniture des masques aux assistantes maternelles?
masques obligatoires dans les préconisations gouvernementales du 6 mai 2020
PMI ?Conseil Départemental ? Mairie? A ce jour chacun se renvoie la balle....

0 0
Le 11/05/2020 à 13:59
avatar Philuce
Philuce
Les personnes possédant un véhicule vont pouvoir se déplacer dans un rayon de 100 kms. et moi aurais-je le droit de prendre les transports en commun en dehors des heures de pointe? ou dois- je être punie plus longtemps au risque de déprimer ?ce serait de la discrimination , je vis seule et je n'ai plus de vie familiale ni sociale, quelqu'un pourrait-il m'apporter une réponse logique?

0 0
Le 11/05/2020 à 13:47
avatar Philuce
Philuce
Etant retraitée, j'habite le XI à Paris, Puis-je prendre les transports en commun en dehors des heures de pointe car je ne possède pas de véhicule?

0 0
Le 12/05/2020 à 07:44
avatar Modérateur
Modérateur
Vous pouvez, en respectant les mesures barrières, mais il existe toujours un risque.

0 0
Le 11/05/2020 à 13:40
avatar Philuce
Philuce
J'habite Paris et je suis âgée, je souhaiterais me promener dans un cadre un peu plus verdoyant que mon quartier du XI, puis-je prendre un bus sans attestation masquée bien sûr en dehors des heures de pointe ?

0 0
Le 12/05/2020 à 08:12
avatar Modérateur
Modérateur
Vous pouvez

0 0
Le 08/05/2020 à 12:18
avatar Danielle, médecin retraitée
Danielle, médecin retraitée
Je ne comprends pas très bien pourquoi les masques chirurgicaux, qui ne sont pas sensés offrir une protection à ceux qui les portent, devraient être réservés seulement aux malades fragiles, alors qu'ils devraient être largement diffusés à tous ceux susceptibles de rencontrer des personnes fragiles, c'est à dire à toute la population ??? C'est pourtant un des grands principes de la vaccination : vacciner largement pour protéger les immunodéprimés des maladies contre lesquelles ils ne peuvent se défendre...

3 0
Le 08/05/2020 à 11:01
avatar GARD
GARD
TOUJOURS PAS DE MASQUES AUJOURD HUI

0 0
Le 08/05/2020 à 09:58
avatar Corsica 2B
Corsica 2B
reçu dotation de cette semaine avec 80% de masques pédiatriques Je ne pensais pas qu il y avait autant de professionnels de santé de douze ans !!! je me demande bien ce que je vais faire de ces masques

2 0