Stylos d'adrénaline injectable : à conserver jusqu'à la date de péremption avant de les renouveler

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 1382 lecteurs
Des tensions d'approvisionnement en stylos d'adrénaline injectable (ANAPEN, EMERADE, EPIPEN et JEXT) sont rapportées depuis plusieurs mois. 
Cette situation est consécutive à l'indisponibilité totale de l'une de ces spécialités, EMERADE, liée à un risque de dysfonctionnement du stylo. 

Pour éviter une dégradation de la situation, voire une rupture de stock total en stylos d'adrénaline injectable, l'ANSM* et l'AFPRAL** demandent : 
  • aux patients et aux établissements scolaires de conserver leurs stylos jusqu’à leur date de péremption avant de les renouveler en pharmacie ; 
  • aux pharmaciens de ne procéder aux renouvellements des stylos d'adrénaline que si ces derniers ont effectivement atteints la date de péremption ; 
  • aux prescripteurs et établissements de santé de laisser les formes auto-injectables pour les patients, et de privilégier pour leur utilisation professionnelle des alternatives d'adrénaline injectable non présentées en stylo auto-injecteur. 

L'approvisionnement des stylos préremplis d'adrénaline injectable devrait s’améliorer en fin d’année 2020, avec un retour d'EMERADE annoncé pour l'automne. 

* Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
** Association française pour la prévention des allergies

Des réactions allergiques aiguës sévères peuvent être provoquées par divers allergènes dont les piqûres ou les morsures d’insectes (illustration).


Le marché des stylos d'adrénaline auto-injectable (ANAPEN, EMERADE, EPIPEN et JEXT) subit des tensions d'approvisionnement (cf. Encadré 1).

Encadré 1 - Les stylos et seringues préremplis d'adrénaline en bref
Les stylos et seringues préremplis d'adrénaline sont indiqués dans le traitement d'urgence des réactions allergiques aiguës sévères (choc anaphylactique).
Ils sont conçus pour une utilisation en urgence, par le patient lui-même ou une personne de son entourage. Ils sont prêts à l'emploi. 
Quatre médicaments sont commercialisés en France
  • ANAPEN 150 µg/0,3 mL et 300 µg/0,3 mL seringue préremplie ;
  • EMERADE 150 µg, 300 µg et 500 µg stylo prérempli ; 
  • EPIPEN 0,15 mg/0,3 mL et 0,5 mg/0,3 mL stylo prérempli ;
  • JEXT 150 µg et 300 µg stylo prérempli.

Ces perturbations sont accentuées par l'indisponibilité totale d'une référence : EMERADE. Cette spécialité a fait l'objet d'un rappel complet des lots en février 2020 (notre article du 27 février 2020) suite à l'identification d'un risque de dysfonctionnement du stylo (cf. Encadré 2).
Initialement prévue pour l'été 2020, la mise à disposition de nouveaux lots d'EMERADE sans risque de dysfonctionnement est reportée à l'automne 2020.

 
Encadré 2 - Description du risque de dysfonctionnement du stylo EMERADE 
Le dysfonctionnement identifié sur le stylo EMERADE correspond à une non activation du stylo. 
En cas de dysfonctionnement, le manchon qui recouvre l'aiguille reste anormalement enfoncé.
Le dysfonctionnement du stylo EMERADE expose l'utilisateur à l'impossibilité d'injecter l'adrénaline et à l'absence de prise en charge de la réaction allergique aiguë sévère. 
 
Attendre le dernier moment pour renouveler le stylo d'adrénaline
Dans ce contexte et pour éviter une rupture de stock des stylos d'adrénaline injectable, l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et l'AFPRAL (Association française pour la prévention des allergies) recommandent de ne pas renouveler une prescription de stylo d'adrénaline auto-injectable avant que la date de péremption des stylos détenus ne soit atteinte. 

Cette consigne s'applique : 
  • aux patients qui détiennent des stylos d'adrénaline, ou à leur entourage (notamment les parents d'enfants allergiques) ; 
  • aux directeurs d'établissements scolaires (écoles, collèges ou lycées) et aux infirmiers et médecins scolaires susceptible de stocker des stylos d'adrénaline en vue de la rentrée scolaire ;
  • aux pharmaciens d'officine, responsables de dispenser les prescriptions. En cas de renouvellement d'une ordonnance de stylo d'adrénaline, quelle que soit la spécialité, le pharmacien doit :
    • interroger le patient sur la date de péremption des stylos encore en sa possession ;
    • l'inviter à les conserver s'ils ne sont pas périmés avant le renouvellement de la prescription.

En outre, afin de réserver les formes en stylo auto-injecteur aux patients, il est demandé aux allergologues et aux établissements de santé de référencer, pour une utilisation professionnelle, des spécialités alternatives contenant de l'adrénaline indiquées dans le traitement des chocs anaphylactiques.

Pour aller plus loin
Tensions d'approvisionnement sur les stylos d'adrénaline : l'ANSM et l'AFPRAL demandent aux patients de conserver leurs stylos jusqu'à la date de péremption - Point d'information (ANSM, 3 juillet 2020)

 

Commentaires (0)