En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ARICEPT, EBIXA, EXELON et REMINYL : baisse du taux de remboursement à 15 %

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 1580 lecteurs
Depuis le 15 mars 2012, le taux de remboursement d'ARICEPT (comprimé pelliculé et comprimé orodispersible), d'EBIXA (comprimé pelliculé et solution buvable), d'EXELON (gélule, solution buvable et dispositif transdermique) et de ses génériques (RIVASTIGMINE MYLAN), et de REMINYL (comprimé pelliculé, gélule à libération prolongée et solution buvable) est passé de 65 % à 15 %. La participation de l'assuré s'élève désormais à 85 %.
Cette modification de taux de remboursement fait suite à la réévaluation par la HAS (Haute Autorité de santé) du SMR (service médical rendu) de ces spécialités.

Médicaments

Depuis le 15 mars 2012, le taux de remboursement d'ARICEPT (comprimé pelliculé et comprimé orodispersible), d'EBIXA (comprimé pelliculé et solution buvable), d'EXELON (gélule, solution buvable et dispositif transdermique) et de ses génériques (RIVASTIGMINE MYLAN), et de REMINYL (comprimé pelliculé, gélule à libération prolongée et solution buvable) est passé de 65 % à 15 %. La participation de l'assuré s'élève désormais à 85 %.
Cette modification de taux de remboursement fait suite à la réévaluation par la HAS (Haute Autorité de santé) du SMR (service médical rendu) de ces spécialités.

Pour mémoire :
ARICEPT, REMINYL et REMINYL LP sont indiqués dans le traitement symptomatique de la maladie d'Alzheimer dans ses formes légères à modérément sévères.
EBIXA est indiqué dans le traitement des patients atteints d'une forme modérée à sévère de la maladie d'Alzheimer.
EXELON est indiqué dans le traitement symptomatique des formes légères à modérément sévères de la maladie d'Alzheimer et, à l'exception de la forme dispositif transdermique, dans le traitement symptomatique des formes légères à modérément sévères d'une démence chez les patients atteints de la maladie de Parkinson idiopathique.

Commentaires (0)