En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les traitements des troubles de la fertilité féminine

Mis à jour : Lundi 02 Juin 2014

Les troubles de la fertilité féminine sont l’objet d’une grande variété de traitements selon leurs causes.

Les traitements des infertilités féminines liées à une cause hormonale

En cas de troubles du cycle ou de l’ovulation, le médecin va rechercher l’origine hormonale. Dans la majorité des cas, il va augmenter les chances d’ovulation en prescrivant des médicaments spécifiques, les « inducteurs de l’ovulation ». Selon le cas, il peut prescrire :

  • soit des hormones naturellement produites par le corps (la FSH seule ou avec la LH), administrées en injections sous la peau, et qui vont agir directement sur les ovaires pour stimuler la maturation des follicules et l’ovulation ;
  • soit une substance chimique, le citrate de clomifène, administrée en comprimés, qui va stimuler la production de FSH et de LH par le cerveau.

Ce type de traitement hormonal s’accompagne d’une surveillance étroite des ovaires par échographies successives, ainsi que des taux sanguins de FSH et de LH, tout au long du traitement. En effet, il faut s’assurer que celui-ci n’est pas à l’origine de la production d’un trop grand nombre d’ovocytes à la fois, ce qui se traduirait par des triplés, des quadruplés, voire plus. Les échographies répétées permettent également de surveiller la date d’ovulation pour optimiser la date des rapports sexuels ou de l’insémination.

Les inducteurs de l’ovulation entraînent fréquemment des effets indésirables : par exemple, prise de poids, acné, maux de ventre, bouffées de chaleur, saignements vaginaux, etc.

Le don d’ovocytes, qu’est-ce que c’est ?
Dans certains cas, les médicaments inducteurs de l’ovulation restent sans effet, par exemple chez les femmes dont les follicules ont été détruits par un traitement anticancéreux (chimiothérapie ou radiothérapie), celles qui ont souffert d’une ménopause précoce ou celle qui souffre d’anomalie génétique avec un seul chromosome X (syndrome de Turner).
Dans ce cas, il est possible de pratiquer une fécondation in vitro à partir du sperme du partenaire masculin et d’ovocytes obtenus auprès d’une donneuse anonyme (qui a déjà eu au moins un enfant). Malheureusement, en France, les donneuses d’ovocytes sont rares et le délai d’attente pour bénéficier de ce traitement est long. Certains couples se tournent vers d’autres pays européens où les donneuses sont indemnisées, ce qui est interdit en France.

Les traitements des infertilités féminines à cause anatomique

Lorsque l’infertilité féminine trouve sa cause dans un problème anatomique de type obstruction, un traitement chirurgical est mis en œuvre pour restaurer la perméabilité nécessaire à la rencontre entre l’ovocyte et les spermatozoïdes. Des traitements chirurgicaux existent également en cas de polype ou de fibrome utérin.

Les traitements des infertilités féminines liées à la glaire cervicale

Lorsque le test post-coïtal montre une incompatibilité entre les sécrétions du col de l’utérus et les spermatozoïdes, il est possible de pratiquer une insémination avec le sperme du partenaire, directement dans l’utérus, au plus près de l’ovocyte. Dans certains cas, des inducteurs d’ovulation sont également prescrits pour être sûr de la date et de la bonne marche de l’ovulation, augmentant ainsi les chances de succès de l’insémination.

Le traitement de l'infertilité féminine liée à l'endométriose

En cas d’endométriose, le chirurgien enlève les fragments de muqueuse utérine qui se trouvent dans les trompes ou autour des ovaires. Le plus souvent, après ce traitement chirurgical, il est nécessaire d’avoir recours à une fécondation in vitro pour augmenter les chances de grossesse.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité