En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

La dyslexie chez l'enfant

Mis à jour : Vendredi 07 Août 2009

La dyslexie est un trouble de la lecture et de l'orthographe relativement fréquent : environ 5 % des enfants en souffriraient en France. Les garçons sont trois fois plus touchés que les filles. Un diagnostic et un traitement précoces permettent d'éviter un retard scolaire et des problèmes d'ordre psychologique.

Les symptômes de la dyslexie

dyslexie

Un enfant atteint de dyslexie a du mal à apprendre à lire, en l’absence de troubles de la vision ou de l’audition, ou de déficit intellectuel. Il a des difficultés à reconnaître les informations représentées sous forme de symboles comme le sont les lettres. En lisant, l’enfant confond certaines lettres de forme voisine : (« m », « n », et « u » ; « p », « q » et « g » ; « b » et « d ») ou phonétiquement proches (« s » et « ch » ; « f » et « v » ; « p » et « b ») ; il remplace certaines consonnes par d’autres (« piton » peut devenir « bidon », « hippopotame » devient « hippopapame ») ; il inverse l’ordre des lettres (« on » donne « no », « bras » est lu « bar »), etc.

La dyslexie se complique souvent de difficultés d’écriture (dysorthographie). À l’écrit, l’enfant est assez lent, il saute des lettres, oublie des syllabes et coupe des mots. Il peine à recopier une phrase. Un dyslexique peut être doué dans d’autres matières, comme les mathématiques ou les disciplines artistiques (musique, arts plastiques).

Les causes de la dyslexie sont encore mal connues : on suspecte un problème dans la façon dont les informations visuelles sont transmises au cerveau et analysées.

Que faire en cas de dyslexie ?

Si l’on observe chez son enfant des signes qui semblent indiquer des difficultés d’apprentissage de la lecture, il est essentiel de consulter son médecin rapidement. Parfois, des signes précurseurs de la dyslexie apparaissent avant même l’apprentissage de la lecture : maladresse, confusion entre la droite et la gauche, heurts fréquents contre les portes ou les meubles. Un diagnostic précoce de la dyslexie permet d’éviter les retards d’apprentissage et l’échec scolaire.

Grâce à une rééducation orthophonique, l'enfant pourra acquérir des techniques qui lui permettront de maîtriser son handicap. Même si certaines difficultés de lecture et surtout d'orthographe risquent de persister jusqu'à l'âge adulte, l'enfant peut en général mener une scolarité normale. Non traitée, la dyslexie peut se compliquer de problèmes psychologiques liés au découragement et à la frustration qui peuvent persister au-delà de la dyslexie elle-même. Une prise en charge psychothérapeutique de l'enfant est parfois nécessaire pour prévenir ces complications.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité