En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Tabagisme passif et grossesse

Mis à jour : Lundi 02 Juin 2014

Chez les non fumeurs, l'exposition à la fumée de tabac (tabagisme dit « passif ») expose à des maladies parfois graves, ce qui est explique l'adoption de lois destinées à interdire de fumer dans les lieux publics. En France, on estime que quelques milliers de non fumeurs meurent prématurément chaque année de maladies provoquées par le tabagisme passif.

Qu'est-ce que le tabagisme passif ?

fumée des autres

Le tabagisme passif consiste à inhaler, de manière involontaire, la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs. Cette fumée n’est pas seulement celle rejetée par les fumeurs, mais comprend également celle qui s’échappe directement d’une cigarette : celle-ci est plus toxique que la fumée inhalée directement par un fumeur (qui dans la plupart des cas passe par un filtre) !

Le tabagisme passif est responsable de nombreuses maladies de l'adulte

Le tabagisme passif peut aggraver certaines maladies ou être à l’origine de nouvelles, même si les risques sont moins importants que chez le fumeur actif. Ces risques augmentent avec la durée et l’intensité de l’exposition passive au tabac.

Parmi les maladies provoquées par le tabagisme passif chez les personnes adultes, on peut citer les cancers des sinus du visage (risque multiplié par deux), les accidents vasculaires cérébraux (AVC, risque multiplié par deux), le cancer du poumon (risque multiplié par 1,25) et les accidents cardiaques (risque d’infarctus multiplié par 1,5 chez les personnes à risque).

Pendant la grossesse, attention au tabagisme passif !

Pendant la grossesse, l’exposition à la fumée des autres peut entraîner les mêmes complications que celles observées chez les femmes enceintes qui fument activement, mais à des degrés de fréquence et de gravité moindres : prématurité, fausses couches, grossesses extra-utérines, saignements du placenta, retard de croissance du fœtus, petit poids à la naissance, etc.

Les femmes enceintes et les parents de jeunes enfants doivent être particulièrement vigilants pour éviter les lieux enfumés et s’assurer de maintenir un domicile sans tabac, quitte à entreprendre eux-mêmes une démarche d’arrêt du tabac.

Les nourrissons et les enfants doivent être protégés du tabagisme passif

Les nouveau-nés et les nourrissons ont un système respiratoire immature et fragile, des muqueuses plus sensibles aux substances irritantes, et leur respiration est plus rapide que celle des adultes ce qui augmente leur exposition aux substances nocives du tabac.

La fumée de tabac irrite les muqueuses du nez, des yeux, de la gorge et des bronches des nourrissons. Cette irritation répétée augmente leur risque de développer une bronchiolite, des rhinopharyngites et des otites tout au long de l’enfance. De plus, elle favorise l’apparition d’asthme. Enfin, le tabagisme passif pendant l’enfance pourrait augmenter le risque de souffrir de cancers, tous types de cancer confondus, au cours de la vie.

Par ailleurs, les enfants exposés à la fumée de tabac semblent plus enclins à fumer une fois adultes, sans que l’on puisse distinguer l’influence de l’exposition au tabac pendant la petit enfance des autres éléments de leur environnement (par exemple, le fait de voir leurs parents fumer) : un enfant de fumeur a deux fois plus de risque de devenir fumeur lui-même.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité