En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Bien choisir un siège-auto pour son enfant

Mis à jour : Mercredi 30 Mars 2016

Comment choisir le siège-auto adapté à son enfant ?

Quelques conseils simples permettent de choisir le dispositif de retenue adapté à votre situation :

  • Choisissez un modèle en fonction de la taille, de poids et de l’âge de votre enfant. Ne prenez pas un siège trop grand pour gagner quelques années avant l’achat du siège-auto suivant.
  • Si votre véhicule est équipé du système de fixation Isofix, privilégiez les modèles respectant la norme UN R129 (i-Size).
  • N’achetez jamais un siège auto d’occasion, il pourrait avoir été endommagé et ne plus être suffisamment efficace pour assurer la sécurité de votre enfant. Si vous voulez un siège-auto à moindre coût, il est préférable de profiter des promotions ou des soldes.
  • Après un accident, changez systématiquement votre siège auto.

De façon pratique, vérifiez la présence de l’étiquette orange attestant de l’homologation européenne du matériel (voir figures). Cette étiquette comporte plusieurs indications dont :

  • La mention « universel » si le produit convient à tous les véhicules.
  • La gamme de poids des enfants à laquelle est destiné le dispositif (0-18 kg dans l’exemple illustré).
  • La lettre « Y » si le dispositif est muni d‘un système de harnais 5 points avec sangle pour l’entre-jambes.
  • La lettre « E », entourée d’un cercle, » s’il est conforme à la norme européenne. Le nombre qui suit ce marquage correspond au pays qui a délivré l’homologation (2 pour la France).
  • Le numéro de norme européenne du matériel.
Etiquettes homologation siège voiture

Etiquettes d'homologation d'un siège auto

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un vendeur du magasin où vous comptez acheter le siège auto.

Bien utiliser le siège-auto et prendre de bonnes habitudes

  • La première fois, prenez le temps de lire attentivement le mode d’emploi du siège et de votre véhicule, afin d’installer correctement le dispositif. La mauvaise installation des dispositifs de sécurité pour enfants est souvent incriminée dans les accidents.
  • L’enfant doit toujours être assis dans son siège auto et correctement attaché, même sur les trajets les plus courts. N’oubliez pas que deux accidents sur trois se produisent à moins de 15 kilomètres du domicile, et qu’un accident mortel sur trois a lieu en ville.
  • Enclenchez la sécurité enfant sur les portières de votre voiture.
  • N’installez jamais votre enfant sur vos genoux. Même avec la ceinture, vous mettez votre vie et celle de votre enfant en danger.
  • Lors de longs trajets de nuit, ne cédez pas à la tentation de laisser votre enfant dormir allongé sur la banquette arrière. Installez-le confortablement dans son siège avec un petit coussin sous la tête, son siège légèrement basculé en arrière si le dispositif le permet.
  • Pensez à vous attacher correctement vous-même.

Sources :

 

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité