En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Eviter les accidents domestiques

Mis à jour : Mardi 01 Mars 2016

Huit accidents sur dix impliquant des enfants surviennent à la maison. La plupart des accidents domestiques impliquent des enfants de un à cinq ans, surtout en fin de semaine et, étrangement, au printemps et en automne. Les petits garçons vivant en milieu rural sont les plus touchés.

Prévenir les chutes

  • Ne laissez rien traîner au sol. Fixez les tapis à l’aide de dessous de tapis antidérapants ou clouez-les au plancher. Évitez les revêtements de sol glissants.
  • Fixez les fils électriques le long des plinthes ou rangez-les dans des gaines.
  • Protégez les angles tranchants du mobilier avec des embouts protecteurs.
  • Installez des barrières de sécurité en haut et en bas des escaliers. Veillez à ce que ceux-ci soient munis de rampes à barreaux rapprochés. Posez des bandes antidérapantes, ou de la moquette avec des baguettes de maintien.
  • Équipez vos fenêtres de garde-corps et éloignez les meubles qui pourraient aider votre enfant à les atteindre. Si elles restent accessibles, verrouillez-les.
  • Ne laissez jamais un bébé seul sur un lit, un canapé ou une table à langer, même le temps d’une seconde. Lorsqu’il est dans son siège portable, installez-le par terre, jamais sur un lit ni sur une table. Dans sa poussette, n’oubliez pas de l’attacher.

Prévenir les brûlures et les accidents électriques

  • Si vous avez fait réchauffer un biberon au four à micro-ondes, testez la température du lait en versant quelques gouttes sur l’intérieur de votre poignet.
  • Placez les lampes en hauteur, les petits enfants ont tendance à vouloir toucher les ampoules lorsqu’elles sont allumées.
  • Ne laissez jamais de bougies allumées hors de votre champ de vision ou à la portée de votre enfant.
  • Ne laissez jamais un petit enfant jouer dans la cuisine pendant que vous préparez le repas.
  • Ne prenez pas votre enfant sur les genoux alors que vous êtes en train de boire une soupe, un café au lait brûlant ou qu’un plat très chaud ou une bouilloire se trouve sur la table.
  • Si vous fumez, dissimulez vos briquets et allumettes.
  • Ne laissez jamais votre enfant s’approcher de la planche ou du fer à repasser pendant le repassage. Il est préférable d’effectuer cette activité quand les enfants dorment ou sont absents.
  • Posez des cache prises sur toutes les prises électriques non dotées d’un volet de sécurité.
  • Ne laissez jamais une rallonge branchée sans appareil électrique au bout. Dans la mesure du possible, évitez de laisser des appareils électriques branchés et accessibles à l’enfant.

Prévenir les intoxications

Chez les enfants, la plupart des intoxications sont dues à des produits d’entretien ou de jardinage, à des médicaments ou à des végétaux. Les produits ménagers, les produits chimiques et les médicaments doivent être entreposés dans des placards fermés à clef ou en hauteur. N’utilisez jamais de récipients de type alimentaire (boîtes hermétiques en plastique, bouteilles d’eau minérales, boîtes à bonbons, par exemple) pour conserver des produits potentiellement toxiques. Choisissez des produits conditionnés dans des emballages à fermeture de sécurité, tout en étant conscient qu’aucun système de fermeture n’est totalement sûr face à l’imagination d’un enfant. Il ne faut jamais transférer de produits toxiques dans un emballage alimentaire (par exemple, une bouteille d’eau minérale) : cette pratique est responsable d’un grand nombre d’intoxications accidentelles.

Ces dernières années, les intoxications par les dosettes hydrosolubles de lessive liquide se sont multipliées chez de jeunes enfants. Attirés par leur couleur vive et leur aspect moelleux, les petits enfants ont tendance à prendre ces dosettes, à les manipuler entre leurs doigts et à les porter à la bouche. Elles peuvent alors se fendre et projeter leur contenu irritant sur la peau, les yeux ou la bouche. Ces dosettes doivent impérativement être stockées hors de portée des enfants.

Pour en savoir plus : Lessive en dosettes : de nombreux accidents chez les petits enfants.

Attention à certaines plantes et fleurs d’appartement qui peuvent être toxiques : houx, gui, pommier d’amour, Ficus, Poinsettia, Dieffenbachia, etc. Si vous ne pouvez empêcher votre enfant de résister à l’attrait du terreau, mieux vaut confier temporairement vos plantes d’intérieur à un proche.

Prévenir les étouffements

Un petit enfant a tendance à porter tout ce qu’il trouve à sa bouche. Attention aux petits objets qu’il pourrait avaler ou inhaler tels que billes, bouchons de stylo, fragments de jouet, etc. Ne laissez pas de sac plastique traîner après vos courses, votre enfant pourrait s’étouffer en le mettant sur sa tête. Attention également aux couvertures, aux oreillers et aux peluches dans son lit au cours de sa première année.

Sécuriser... l'apéritif !
Prenez garde au moment de l’apéritif, un petit enfant aura vite fait d’attraper un amuse-gueule (cacahuètes, olives, tomates cerises, pistaches, etc.) et de l’avaler au risque de s’étouffer. Donnez-lui plutôt un petit gâteau à grignoter, pour qu’il participe lui aussi à ce moment de convivialité. Ne laissez pas traîner les verres d’alcool à moitié vides, votre enfant pourrait passer derrière vous et les terminer… De même, ne laissez pas sans surveillance votre tasse de thé ou de café brûlant sur la table, ou une cigarette allumée dans un cendrier.

Prévenir les autres accidents domestiques

  • Équipez votre domicile de détecteurs de fumée, simples et peu onéreux. Si vous en avez déjà, pensez à vérifier régulièrement leur fonctionnement.
  • Évitez de laisser les clés sur les portes, votre enfant pourrait s’enfermer en jouant avec.
  • Attention aux objets susceptibles d’être renversés, comme les petits meubles, les plantes, les vases et autres objets de décoration ; mettez-les hors d’atteinte.
  • Attachez les rideaux et placez les cordons hors de portée pour éviter tout étranglement.
  • Si vous avez une cheminée, équipez-la d’un pare-feu.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité