En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

La prévention des inhalations d’objet

Mis à jour : Mardi 23 Juillet 2013

Quels sont les objets le plus souvent inhalés par les enfants ?

Les bébés de moins de six mois peuvent avaler du lait de travers au cours de la tétée ou lors de régurgitation ou de vomissements. Les enfants de plus de six mois portent à la bouche toutes sortes d’objets qui peuvent rester coincés dans les voies respiratoires.

Comment prévenir les inhalations d’objets ?

  • Pendant et après la tétée ou le biberon, gardez la tête de votre bébé surélevée pour éviter qu’il ne s’étouffe avec le lait ou des régurgitations.
  • Ne laissez pas les petits objets et les petits amuse-gueules de l’apéritif à la portée de votre enfant. Les cacahuètes sont responsables de la moitié des accidents d’inhalation : elles doivent être interdites avant l’âge de trois ans.
  • Achetez-lui des jouets adaptés à son âge et qui respectent les normes de sécurité. Tenez les jeunes enfants éloignés des jouets de leurs aînés.
  • Ne laissez jamais un enfant de moins de trois ans jouer sans surveillance.
  • De plus, il peut se révéler utile d’apprendre les manœuvres d’urgence en participant à une formation aux premiers secours délivrée par des professionnels (par exemple, la Croix-Rouge).

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité