En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Protéger ses enfants aux sports d'hiver

Mis à jour : Vendredi 25 Septembre 2009

Quel sport d'hiver pour votre enfant ?

À partir de trois ans, l’enfant peut se lancer dans ses premières glissades en ski alpin. Les jardins des neiges offrent l’encadrement nécessaire pour une initiation des enfants au ski en toute sécurité (zone réservée, terrain et méthodologie adaptés). Les séances de ski sont brèves et proportionnelles aux capacités des enfants. Elles mélangent jeux et savoir théorique. Le ski y reste, avant tout, une activité ludique. À partir de cinq ans, les capacités physiques de l’enfant sont plus développées : le ski est abordé plus sérieusement et l’enfant peut obtenir son premier Flocon, puis ses différentes Étoiles. À cet âge, l’enfant peut également s’initier au surf des neiges.

Quelles précautions prendre aux sports d'hiver ?

  • Aux sports d’hiver, les blessures sont fréquentes chez les enfants, en particulier au niveau de la tête et des jambes (fractures, entorses du genou). Le choix et le bon état du matériel sont importants pour prévenir ces blessures : choisissez des skis et des chaussures en bon état, adaptés à la taille, au poids et au niveau de l’enfant.
  • Demandez à un professionnel de s’assurer du bon réglage des fixations : une entorse du genou sur deux est due à une fixation mal réglée.
  • Les enfants skieurs doivent impérativement porter un casque, ce qui divise par deux le risque de traumatisme crânien. Les enfants, qui skient plus près du sol et avec une tête proportionnellement plus lourde qu’un adulte, sont très exposés à ce type d’accident.
  • Les enfants sont très sensibles au froid intense de la montagne, amplifié par le vent, particulièrement lorsqu’ils restent immobiles. L’équipement vestimentaire de votre enfant doit le protéger sans laisser de zones découvertes entre le pantalon et l’anorak ou entre les gants et l’anorak. Préférez la combinaison, très pratique, confortable et imperméable à la neige. Complétez la tenue par des sous-vêtements chauds, une écharpe, des moufles ou des gants étanches attachés aux manches, et une cagoule plutôt qu’un bonnet. Il ne faut pas que ses pieds soient trop enserrés dans les chaussures. Une fine couche d’air constitue un excellent isolant.
  • Prévoyez suffisamment de vêtements de rechange : après une journée dans la neige, même les vêtements dits imperméables sont souvent humides.
  • Protégez la peau et les yeux de votre enfant des rayons du soleil. Les ultraviolets sont plus dangereux en montagne, car ils sont moins filtrés par l’atmosphère. La neige est une surface très réfléchissante qui renvoie 85 % des ultraviolets (contre 20 % pour le sable). De plus, le froid fait souvent oublier les dangers du soleil. Appliquez toutes les deux heures de la crème protectrice d’un indice 30 au minimum sur son visage et utilisez un bâton de matières grasses contenant un filtre UV sur ses lèvres.
  • Protégez ses yeux de l’ophtalmie des neiges (une inflammation des yeux due à une trop forte lumière) avec une paire de lunettes intégrales ; attachez-les avec un cordon pour éviter que votre enfant ne les perde.
  • Répétez-lui régulièrement les règles de conduite et les consignes de sécurité spécifiques aux sports d’hiver. Les enfants sont souvent plus téméraires et imprudents que les adultes.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité