En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Protéger son enfant à vélo et en rollers

Mis à jour : Vendredi 07 Août 2009

La plupart des enfants adorent le vélo et les sports de glisse sur bitume : rollers, patins, skateboard, trottinette, etc. Pour l'enfant, ce ne sont que des jeux mais en réalité, ces engins sont de véritables véhicules qui nécessitent le port d'équipements de sécurité et le respect du code de la route.

Le protéger à vélo

enfant à vélo

En premier lieu, assurez-vous que la bicyclette est adaptée à la taille de l’enfant. Celui-ci doit pouvoir toucher le sol avec ses pieds.

    Comme votre vélo, celui de votre enfant doit être muni, selon la législation en vigueur :
  • de deux dispositifs de freinage efficaces, un à l’avant et un à l’arrière ;
  • d’un système d’éclairage avec une lumière jaune ou blanche à l’avant et un feu rouge à l’arrière ;
  • de dispositifs réfléchissants ou catadioptres, un ou plusieurs de couleur rouge à l’arrière, un blanc à l’avant et plusieurs sur les côtés, sur les rayons des roues ; les pédales peuvent également en comporter de couleur orange ;
  • d’un avertisseur sonore : un timbre ou un grelot qui peut être entendu à 50 mètres au moins ; un rétroviseur est également conseillé.

À vélo, le port d’un casque adapté à la morphologie de l’enfant est indispensable. En effet, la tête est touchée dans près de la moitié des cas de chute. Le casque doit être bien ajusté au tour de tête et descendre le plus bas possible vers l’arrière du crâne, pour éviter qu’il ne bascule. La sangle doit être correctement attachée sous le menton. Le port de vêtements clairs et de bandes réfléchissantes (baudriers, chevillières, brassards, par exemple) est vivement recommandé.

Avant de se lancer sur la route, votre enfant doit apprendre à utiliser son vélo. Quelques séances d’apprentissage dans le jardin ou dans une rue déserte permettront à l’enfant de s’exercer, avec puis sans roulettes d’appoint. Votre enfant doit également savoir surveiller l’état de son vélo : apprenez-lui à vérifier le fonctionnement des freins, de la chaîne et de l’éclairage, ainsi qu’à contrôler la pression et l’usure des pneus.

Le protéger en rollers

Le roller ou patin en ligne, le blade cross ou roller tout terrain, les patins à quatre roues et le skateboard connaissent un engouement considérable. Pour les enfants comme pour les adultes, prendre un nombre suffisant de leçons évite des déboires et permet de profiter de la griserie de la glisse. Si certains enfants ont un sens inné de l’équilibre, d’autres ont plus de difficultés et un moniteur peut les aider à vaincre leur appréhension. De plus, les techniques de freinage en roller sont particulières et demandent un apprentissage.

Les patins doivent être adaptés à l’enfant et à son degré d’expérience. Les chaussures ne doivent être ni trop serrées ni trop lâches. Elles sont donc à changer au fur et à mesure de la croissance. Veillez à bien les entretenir et à changer souvent le frein. Un matériel de protection est indispensable : casque, protège-poignets, coudières et genouillères. Ils sont peut-être un peu fastidieux à enfiler, mais précisez à votre enfant que la réparation des traumatismes et l’éventuelle rééducation qu’ils nécessitent sont toujours plus ennuyeuses…

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité