En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Sécuriser la chambre d'un enfant

Mis à jour : Vendredi 07 Août 2009

La chambre est la pièce intime où votre enfant va passer des heures à jouer, souvent hors du regard d'un adulte. Pour cette raison, il est nécessaire d'y assurer sa sécurité. Une chambre adaptée, où vous pourrez le laisser en ayant l'esprit tranquille favorisera l'acquisition de son autonomie.

Faciliter le rangement de la chambre

enfant joue

Pour éviter les accidents, il est nécessaire que la chambre de votre enfant soit rangée le mieux possible. Ceci est particulièrement vrai lorsque plusieurs enfants d’âge différent partagent la même chambre. Initiez-le dès le plus jeune âge au rangement sous la forme d’un jeu.

  • Choisissez des petits meubles aux coins arrondis et à sa hauteur.
  • Installez un sac à linge pour qu’il y mette chaque soir ses vêtements.
  • Équipez la chambre d’un ou plusieurs coffres pour lui permettre de ranger rapidement tous ses jouets. Attention aux couvercles des coffres en bois, qui peuvent retomber brusquement et blesser. Choisissez plutôt les coffres ou boîtes en plastique aux couvercles légers. Pensez également aux étagères basses pour qu’il y range ses livres.
  • Dissimulez les fils électriques dans des gaines, mettez les cordons des rideaux hors d’atteinte, retirez la clé de sa porte pour éviter qu’il ne s’enferme.
  • Ne placez pas de plantes dans la chambre d’un enfant. Évitez d’y déposer des produits dangereux, comme des produits d’entretien si vous venez de faire le ménage, ou des médicaments s’il est en cours de traitement.
  • Pour le sol, préférez une moquette moelleuse et lavable, sauf si votre enfant souffre d’un terrain allergique. Dans ce cas, choisissez des tapis lavables. N’oubliez pas de les sécuriser avec des dessous de tapis antidérapants, ou en les clouant au sol.
  • N’essayez pas de masquer une prise électrique avec un meuble : achetez des caches qui s’insèrent dans les trous de la prise, très difficiles à retirer. Ne laissez jamais traîner une rallonge branchée.
  • Équipez les portes de dispositifs destinés à prévenir les pincements (amortisseurs de fermeture ou bloque-portes).

Sécuriser le lit d'un enfant

  • Pour un bébé, choisissez un lit répondant aux normes NF, avec des barreaux rapprochés pour qu’il ne puisse pas y passer la tête et suffisamment hauts pour qu’il ne puisse pas passer par-dessus.
  • Les lits superposés et les mezzanines sont déconseillés avant l’âge de six ou sept ans, pour éviter les chutes durant le sommeil.
  • Dans les premiers mois de la vie de votre enfant, évitez les couvertures, les draps, les couettes, les dessus-de-lit à l’ancienne, et surtout les oreillers. Optez plutôt pour la turbulette - ou gigoteuse. Enlevez aussi les grosses peluches qui décorent son lit.
  • Choisissez de préférence un matelas ferme aux dimensions du lit pour éviter que l’enfant ne glisse entre les barreaux et le matelas.
  • Pour des raisons d’hygiène et pour éviter l’étouffement, ne laissez jamais entrer un animal de compagnie dans la chambre de votre enfant : il pourrait prendre son lit pour sa panière et se coucher sur le bébé.
  • Évitez de laisser la lampe de chevet à la portée de votre enfant jusqu’à ce qu’il ait conscience des dangers de l’électricité.

Faire jouer son enfant en toute sécurité

On estime à environ 6 000 par an le nombre d’accidents liés aux jouets. Les plus fréquents sont l’asphyxie par ingestion ou inhalation de petites pièces ou de bourre de peluche, les chutes de balançoire provoquées par un défaut de conception ou d’installation, et les brûlures causées par les piles électriques. La réglementation européenne impose aux industriels des normes de sécurité strictes. Choisissez exclusivement les jouets portant l’agrément de cette réglementation (la mention CE). Sélectionnez-les en fonction de l’âge de votre enfant et respectez les précautions d’emploi liées au montage ou bien à la présence de piles électriques, de produits chimiques ou d’éléments coupants. Vérifiez la solidité des coutures, ainsi que la fixation des poils et des yeux des peluches et des poupées. Attention aux petits jouets (billes, perles, etc.) et aux petites pièces détachables que les aînés peuvent laisser traîner.

 
 

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité