En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comprendre la courbe de poids des enfants

Mis à jour : Jeudi 28 Avril 2016

Pendant la croissance, l'augmentation du poids correspond au développement des os, des muscles et des organes, mais aussi à l'accumulation de réserves graisseuses. Cette accumulation est normale, surtout la première année où le poids de naissance triple. Le suivi du poids permet, entre autres, d'identifier précocement un risque d'obésité.

Lire la courbe de poids d'un enfant

Sur la p. 11 ou 12 selon le carnet de santé, on trouve un graphique destiné à tracer la courbe de poids du nouveau-né pendant son premier mois. Tracer cette courbe permet de surveiller les prises alimentaires de l’enfant. Il est conseillé de faire peser son bébé par un médecin entre le huitième et le quinzième jour après la naissance, afin de s’assurer de sa bonne croissance.

Sur les courbes de poids des enfants plus âgés (à la fin du carnet de santé), l’enfant doit progresser régulièrement selon une ligne à peu près parallèle aux limites de la zone blanche. Si le poids stagne, diminue ou augmente soudainement, il est préférable d’en parler avec votre médecin.

Le poids d’un enfant varie selon sa taille. En règle générale, plus un enfant est grand, plus il pèse lourd. Le poids peut également varier selon la morphologie de l’enfant. À taille égale, un enfant sportif est plus lourd car les muscles, du fait de leur richesse en eau, pèsent plus lourds que le tissu graisseux. Pour toutes ces raisons, l’évaluation du poids d’un enfant doit être faite compte tenu de ces différents facteurs. La mesure de la corpulence, qui prend en compte à la fois le poids et la taille d’un enfant, est un outil essentiel pour cette évaluation.

Quand parle-t-on d'un problème de poids chez un enfant ?

Si le poids de l’enfant se situe au-dessus des limites habituelles (hors de la zone blanche), on parle de surcharge pondérale. S’il se situe en dessous de ces limites, on parle de retard pondéral. Ces données inhabituelles doivent être complétées par le calcul de la corpulence pour pouvoir porter un diagnostic fiable. Une brusque montée de poids, même sans dépasser les limites de la zone blanche, peut annoncer le début d’une obésité.

Si les causes de l’excès de poids sont le plus souvent faciles à identifier (déséquilibre et excès alimentaire, activité physique insuffisante, par exemple), un retard pondéral peut avoir de nombreuses causes physiques ou psychologiques, comme des infections chroniques, des troubles de l’assimilation des aliments, une dépression, etc.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité