En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le remboursement des soins des enfants

Mis à jour : Vendredi 07 Août 2009

Les soins des enfants sont-ils remboursés ?

Avec la réforme de l’Assurance maladie et la mise en place du médecin traitant, de nombreux parents s’interrogent sur le remboursement des consultations. En fait, l’obligation de choisir un médecin traitant ne concerne pas les personnes de moins de seize ans.

Les consultations médicales des enfants sont dans la très grande majorité des cas remboursées à 70 % par l'Assurance maladie. Les 30 % restants sont le plus souvent pris en charge par l'assurance santé complémentaire des parents (la mutuelle) lorsqu'ils en ont une. La contribution forfaitaire de un euro en vigueur depuis le 1er janvier 2005 ne s'applique pas aux mineurs. L'exception principale à cette règle concerne les visites obligatoires qui sont remboursées à 100 % par l'Assurance maladie. De plus, dans le cas des pédiatres et pour les enfants de moins de deux ans, un forfait de 5 euros est systématiquement remboursé à 100 % (c'est le Forfait pédiatrique enfant, FPE), le reste de la consultation étant remboursé à 70 %.

La base sur laquelle sont effectués les remboursements varie selon l’âge de l’enfant, selon que le médecin est généraliste ou pédiatre et selon son inscription au secteur 1 (médecin conventionné aux honoraires fixés par la loi) ou au secteur 2 (médecin conventionné aux honoraires libres).

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité