En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Lexique médical – Termes commençant par L

Cliquez sur une lettre pour accéder aux définitions du lexique.

lactose

Le lactose est un sucre que l'on retrouve dans le lait et certains de ses dérivés. Pour le digérer, l'intestin doit être capable de sécréter une enzyme appelée lactase. De nombreuses personnes perdent la capacité à produire cette lactase à l'âge adulte. Le lactose passe alors dans l'intestin sans avoir été digéré et sa présence provoque des troubles intestinaux : diarrhée, ballonnements, gaz, etc. Certains médicaments contiennent du lactose utilisé comme excipient (composant sans activité thérapeutique). Les personnes qui ne digèrent pas le lactose peuvent, lorsqu'elles prennent ce type de médicament, souffrir d'effets indésirables intestinaux.

lambliase

Infection par un parasite intestinal, fréquente chez l'enfant, qui se manifeste par des troubles digestifs.

Synonyme : giardiase.

Consultez l'article : Vers intestinaux

lampe à fente

Également appelée biomicroscope, la lampe à fente permet d'explorer les éléments de l'œil en détail en les éclairant par une fente de lumière dont les dimensions et l'angle varient. Les structures éclairées sont examinées à travers un microscope.

laser

Faisceau de lumière concentrée utilisé en médecine pour coaguler, découper ou vaporiser. Il existe plusieurs types de laser selon la source lumineuse du faisceau. Ils sont utilisés dans le traitement de nombreuses maladies : troubles de la rétine, glaucome, verrues, hémorroïdes, polypes, etc.

laxatif de lest

Laxatif qui a la propriété de gonfler au contact de l'eau : il augmente le volume des selles et les rend moins dures. Il est dénué de toxicité.

laxatif lubrifiant

C'est un corps gras, non absorbé par l'intestin, qui facilite le transit et l'élimination des selles. Il est dénué de toxicité, mais son usage prolongé diminue l'absorption de certaines vitamines essentielles (A, D, E, K).

laxatif osmotique

Laxatif permettant de rendre les selles plus liquides en retenant l'eau dans le contenu de l'intestin. Il est dénué de toxicité.

laxatif stimulant

Laxatif puissant mais irritant pour le tube digestif, responsable d'une perte de sels minéraux (potassium, etc.) par l'organisme. Son usage prolongé provoque une dépendance : il n'est plus possible d'aller à la selle sans médicament. À long terme, des lésions définitives de la paroi interne de l'intestin peuvent apparaître (maladie des laxatifs).

LDH

Abréviation de lactate déshydrogénase. Cette enzyme augmente dans le sang dans de nombreuses maladies, sans être spécifique d'une affection en particulier.

lécithine de soja

Les lécithines sont des lipides (corps gras) qui ont la particularité de permettre le mélange des graisses et de l'eau (en formant une émulsion). Par exemple, le jaune d'œuf est essentiellement composé de lécithines dont les propriétés sont mises à profit dans la confection de la mayonnaise. La lécithine extraite du soja (E422) est utilisée comme excipient (composant sans activité thérapeutique) dans certains médicaments. Certaines personnes sont allergiques aux lécithines (dont celles du jaune d'œuf) et peuvent réagir à celles contenues dans ces médicaments.

leishmaniose

Maladie parasitaire des pays chauds transmise par les moustiques phlébotomes.

Consultez l'article : Leishmaniose

lentille de contact

Dispositif optique souple ou rigide placé sur la cornée, destiné à corriger un défaut de la vision.

Les lentilles utilisées actuellement sont toutes en matière plastique. Il en existe deux types :

  • Les lentilles rigides, plus ou moins perméables à l'oxygène. Leur faible diamètre (elles ne couvrent pas la totalité de la cornée) facilite l'oxygénation de la cornée : l'oxygène contenu dans les larmes peut diffuser sous et autour de la lentille.

  • Les lentilles souples, plus ou moins hydrophiles. Elles sont plus faciles à supporter au début, mais leur grand diamètre et leur perméabilité à l'oxygène limitée ne facilitent pas l'oxygénation de la cornée. Elles peuvent poser des problèmes de tolérance à long terme.

leptospirose

Maladie infectieuse due à une bactérie qui sévit dans les eaux chaudes et chez les rongeurs. Elle se transmet au contact de boues ou d'eaux douces souillées. Il existe un vaccin destiné aux personnes particulièrement exposées (égouttier, etc.).

Consultez l'article : Leptospirose

Lesch-Nyhan

Maladie métabolique liée à un déficit enzymatique qui entraîne une accumulation d'acide urique dans l'organisme, notamment dans le cerveau. Elle se traduit par des troubles graves du comportement.

leucémie

Cancer développé à partir de cellules de la moelle osseuse. Il en existe plusieurs variétés en fonction du type de cellules atteintes et du caractère aigu ou chronique de la maladie.

levure

Champignon microscopique.

libération prolongée

Procédé de fabrication d'un médicament, qui permet une libération lente et progressive des substances actives dans l'organisme.

Abréviation : LP.

lichénification

Épaississement de la peau généralement bien délimité, accompagné ou non de démangeaisons.

liniment

Préparation liquide, plus ou moins épaisse, utilisée pour frictionner la peau.

lipodystrophie

Anomalie du métabolisme et de la répartition des graisses dans le corps. C'est un effet indésirable observé notamment dans le traitement de l'infection par le VIH (virus du sida).

liquide amniotique

Liquide dans lequel baigne le fœtus pendant la grossesse.

liquide céphalorachidien

Liquide contenu par les méninges, dans lequel « baignent » le cerveau et la moëlle épinière. En cas de suspicion de méningites ou d'autres maladies touchant le système nerveux central, une petite quatité de LCR peut être prélevée par ponction lombaire et analysée.

lithiase

Concrétion (pierre) qui se forme dans les voies excrétrices de certains organes : voies urinaires, biliaires, salivaires.

Synonyme : calcul.

Consultez les articles : Calculs biliaires, Coliques néphrétiques (calculs rénaux)

lithium

Élément minéral proche du sodium, utilisé soit sous forme de traces (oligo-éléments) pour traiter les troubles légers du sommeil et la nervosité, soit à forte dose pour traiter les troubles graves de l'humeur. À dose élevée, il interfère avec de nombreux autres médicaments.

loase

Filariose africaine transmise par un taon, le chrysops.

Consultez l'article : Loase

lombalgie

Douleur de la partie basse du dos.

Consultez l'article : Mal de dos (lombalgie)

LP

Abréviation de libération prolongée.

lucite

Réaction de la peau à une exposition au soleil, due à une prédisposition ou à l'absorption de certains médicaments.

Synonyme : allergie solaire.

lumbago

Douleur de dos dans la région lombaire.

Consultez l'article : Mal de dos (lombalgie)

lupus érythémateux

Maladie de peau provoquant une rougeur de la partie centrale du visage. Il en existe deux formes principales : lupus discoïde (uniquement cutané) et lupus disséminé (associé à des lésions des organes profonds).

Lyme

Maladie infectieuse transmise par les morsures de tiques. Elle se traduit généralement par l'apparition d'une tache rouge de taille croissante autour du site de la morsure, et peut entraîner des lésions neurologiques.

Consultez l'article : Maladie de Lyme (ou borréliose de Lyme).

lymphatique

Qui concerne la lymphe, liquide incolore circulant dans des vaisseaux spécifiques et dont l'accumulation provoque des œdèmes.

lymphe

Liquide incolore riche en protéines. Il circule dans les vaisseaux lymphatiques.

lymphome

Cancer développé à partir des cellules des ganglions lymphatiques ou de la rate ; on distingue deux entités différentes : la maladie de Hodgkin et les lymphomes dits « non hodgkiniens ».

Consultez l'article : Lymphomes.

lyophilisat

Poudre résultant du dessèchement rapide (à basse température et sous vide) d'une substance dissoute dans de l'eau (par exemple le café soluble). Comme médicaments, les lyophilisats peuvent être dissous dans un solvant pour la préparation d'une solution injectable, auriculaire, nasale, etc. ou être présentés sous forme d'un comprimé à dissoudre dans un verre d'eau, à sucer ou à laisser fondre sous la langue.