En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Contusion

Mis à jour : Vendredi 06 Janvier 2017

Une contusion est une blessure sans gravité apparente, produite par un choc sans qu’il y ait déchirure de la peau. Elle se soigne habituellement sans intervention médicale, mais peut requérir des soins locaux et des médicaments contre la douleur.

Quels sont les symptômes des contusions ?

bleu

Les symptômes sont fonction de l’importance du choc ou du coup. Le principal symptôme de la contusion musculaire est la douleur : la région atteinte est sensible au toucher et douloureuse lorsque l’on bouge. Parfois, un gonflement puis une tache bleu violacé apparaît, qui devient par la suite jaune ou verdâtre, signe d’un épanchement de sang (ecchymose) sous la peau. Parfois, une poche de sang peut s’installer (hématome) et déformer la région atteinte.

Quelles sont les complications des contusions ?

En général, les contusions musculaires guérissent spontanément sans complication. Il peut être nécessaire de s’assurer, auprès d’un médecin, de l’absence d’entorse ou de fracture.

Un coup sur l’œil peut entraîner une hémorragie interne ou un décollement de la rétine. Un avis spécialisé peut être nécessaire.

Les autres types de contusion
La contusion osseuse est une lésion de l’os sans fracture, associé à une hémorragie interne. Elle peut être très douloureuse en cas d’inflammation de l’enveloppe qui recouvre l’os (périoste).
La contusion pulmonaire est une lésion des poumons, sans perforation, qui survient lors de traumatismes graves du thorax. Elle peut se traduire par un essoufflement, une difficulté pour respirer, une douleur thoracique, une toux avec des expectorations de sang.
La contusion cérébrale est une lésion cérébrale due à l’écrasement du cerveau dans la boîte crânienne lors d’un choc. Elle comprend habituellement une hémorragie et un œdème. Sa gravité est fonction de l’étendue et de la localisation de la lésion.

Actualités

L'étude Vican5 a été réalisée par l'Inserm et publiée le 20 juin 2018 sur le site de l'Inca.

VICAN5 : 5 ans après un diagnostic de cancer, 33 % des patients n’ont pas de suivi en médecine générale

Les troubles de l'érection sont associés à un risque cardiovasculaire deux fois plus élevé chez les hommes de plus de 60 ans (illustration).

Risque cardiovasculaire : nouvelles données favorables à une valeur prédictive de la dysfonction érectile

La téléconsultation sera remboursable pour l'ensemble des Français à partir du 15 septembre 2018 (illustration).

Téléconsultation par vidéo remboursée à partir de septembre 2018, télé-expertise rémunérée début 2019