Les causes et la prévention des douleurs sciatiques

Mis à jour : Lundi 13 Janvier 2020

Quelles sont les causes des douleurs sciatiques ?

La colonne vertébrale se compose d’une série de vertèbres séparées par des disques souples. Ces disques intervertébraux subissent un processus de vieillissement qui en diminue l’élasticité et en fragilise l’enveloppe. Certains mouvements inhabituels peuvent les amener à comprimer un nerf et déclencher des douleurs. Lorsque le nerf sciatique – qui assure la transmission nerveuse vers les principaux muscles fessiers et des membres inférieurs – est comprimé, ces douleurs se ressentent à l’arrière de la cuisse et jusqu’au mollet ou au pied, bien que ces régions soient parfaitement saines.

Parfois, le patient souffre d’une hernie discale : le disque est altéré au point d’appuyer en permanence sur le nerf.

La prise de poids chez la femme enceinte peut entraîner une mauvaise position du dos et un pincement des disques lombaires et être la cause de la sciatique.

    La sciatique peut être plus rarement due à d’autres causes :
  • Un canal lombaire étroit. Cela touche essentiellement chez des personnes âgées.
  • Une inflammation du muscle piriforme. Ce muscle s’étend du sacrum au haut du fémur et passe près du nerf sciatique. S’il est irrité ou blessé, il peut exercer une pression sur le nerf sciatique. Les sportifs et les personnes qui s’entraînent de façon inadaptée sont plus concernés.
  • Un syndrome facétaire. Les facettes articulaires sont de minces articulations situées au haut et au bas de chaque vertèbre. Un mauvais positionnement de ces surfaces (aymétrie) provoquent des douleurs dorsale et parfois une sciatique.
  • Une chute ou tout autre accident ayant provoqué un coup au dos.
  • L’arthrose ou des métastases osseuses. Ces deux situations surviennent surtout chez des personnes âgées.

Comment prévenir les douleurs sciatiques ?

Les mesures de prévention sont identiques à celles qui permettent d’éviter le mal de dos.

Actualités

Une allergie à bien confirmer (illustration).

L’allergie à la pénicilline : plus de peur que de mal ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il permettra la dispensation en ville du midazolam injectable

Accompagnement de la fin de vie au domicile : le midazolam injectable dispensé en ville d’ici juin 2020

Cancer bronchique : du dépistage aux signes cliniques d'alerte (illustration).

Cancer du poumon : premiers symptômes et dépistage par scanner à faible dose