En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Douleurs articulaires

Mis à jour : Lundi 28 Novembre 2016

Les douleurs articulaires (parfois appelées polyarthralgie) peuvent avoir des causes multiples. En règle générale, elles justifient une consultation médicale lorsqu’elles sont intenses ou reviennent fréquemment. Lorsqu’elles sont liées à un problème de santé préalablement diagnostiqué, elles peuvent être soulagées par automédication selon les conseils du médecin.

Quels sont les symptômes et les causes des douleurs articulaires ?

douleur au genou

La localisation et l’intensité des douleurs, ainsi que les circonstances de leur apparition, sont fonction de la cause des douleurs articulaires : arthrite aiguë ou chronique, arthrose, traumatisme…

Les arthrites proviennent d’une inflammation ou d’une infection. On distingue des formes aiguës et des formes chroniques. L’arthrite aiguë est généralement due à une infection – souvent bactérienne – provoquant une violente inflammation, de la fièvre, et nécessitant un traitement d’urgence. L’articulation est douloureuse, rouge, chaude et enflée, et très douloureuse la nuit. L’arthrite chronique évolue sur de longues périodes. La polyarthrite rhumatoïde est un exemple des plus fréquents d’arthrite chronique. Il s’agit d’une maladie auto-immune : le système immunitaire agresse les cartilages articulaires.

L’arthrose est due à l’usure des cartilages liée à l’âge. Elle est couramment (et improprement) appelée « rhumatismes articulaires ». Les grosses articulations comme celles du genou et de la hanche sont les plus fréquemment atteintes. Cette affection concerne surtout les personnes âgées, celles en surpoids, les sportifs qui ont intensivement sollicité leurs articulations et les femmes après la ménopause.

Les douleurs articulaires peuvent également se manifester dans le cadre d’une inflammation des tissus situés autour de l’articulation à la suite d’un traumatisme, d’une sollicitation trop intense ou d’une inflammation des tendons, des ligaments ou des muscles (tendinites, ou périarthrite de l’épaule, par exemple).

Enfin, des douleurs articulaires peuvent également apparaître dans le cadre d’autres maladies, dont la grippe, la goutte (une inflammation articulaire provoquée par des cristaux d’acide urique), les affections auto-immunes du tissu conjonctif et des vaisseaux, etc.

Quelles sont les complications des douleurs articulaires ?

Les complications des atteintes articulaires dépendent essentiellement de leur origine. Elles peuvent se traduire par des déformations articulaires, des douleurs pendant le mouvement ou une limitation de la mobilité.

Commentaires (2)

Le 17/10/2017 à 06:07
avatar bouattoura zoubir medecin Merci
bouattoura zoubir medecin Merci Médecin
Merci pour cet article très intéressant pour notre pratique

1 1
Le 23/07/2015 à 00:10
avatar Rachid13
Rachid13
J'apprécie les compléments alimentaires.Cependant pour un enfant de 4 quelles solutions pouvez vous me proposer pour une bonne croissance et fortification des os? Merci à vous pour toutes vos propositions ...

13 7

Actualités

Les acides gras oméga-3 issus d'huiles de poisson sont sans effet sur le risque cardiovasculaire (illustration).

Risque cardiovasculaire et oméga-3 : résultats d'une méta-analyse Cochrane et de l'étude VITAL

Lymphodème du bras modéré à gauche, avancé à droite (© NEJM 2018).

Traitement du cancer du sein : comment prévenir et, si besoin, traiter un lymphoedème du bras ?

Le dosage de l'HbA1c permet d'évaluer la glycémie moyenne sur plusieurs mois, du moins en l'absence d'anomalie des globules rouges (illustration).

Diabète de type 2 : que faire lorsqu'une variation de l’HbA1c n’est pas due à la glycémie ?