En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Que faire en cas de courbatures ou de crampes ?

Mis à jour : Lundi 28 Novembre 2016

Comment réagir en cas de courbatures ou de crampes ?

  • Les courbatures disparaissent plus rapidement si l’on maintient les muscles douloureux en mouvement grâce à un étirement léger, au vélo ou à la marche, par exemple.
  • Un bain chaud détend les muscles et apaise les douleurs.
  • L’application locale de chaleur – sous forme de sachets chauffants ou d’un coussin électrique – soulage aussi bien.
  • Un massage peut détendre la musculature et contribuer ainsi à la disparition des courbatures ou des crampes.
  • Si les crampes sont violentes, il peut être utile de prendre un médicament contre la douleur pendant une durée limitée.
  • D’une manière générale, il faut essayer d’étirer le muscle. Pour une crampe du mollet par exemple, saisissez les orteils et tirez prudemment le pied vers le genou. En pratiquant ainsi une traction opposée à celle du muscle contracté, vous pouvez parvenir à le détendre.
  • Vous obtiendrez le même effet en marchant ou en effectuant plusieurs flexions des jambes.
Conduite à tenir en cas de courbatures ou de crampes
  alt Si les courbatures s'accompagnent d'autres symptômes comme de la fièvre, des crampes ou des tremblements musculaires.
  alt Si les courbatures empêchent tout mouvement.
  alt Si les courbatures ne disparaissent pas spontanément au bout de quelques jours.
  alt Si les douleurs musculaires sont apparues depuis l'administration d'un nouveau traitement, en particulier contre l'excès de cholestérol.
  alt Si des crampes à répétition troublent le sommeil.
  alt Si de fortes douleurs subsistent après la disparition de la crampe.
  alt Si les courbatures apparaissent logiquement après un effort inhabituel.
  alt Si la crampe survient pendant un effort ou de manière isolée, de temps en temps.
Légende
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de douleur musculaire ?

Si les douleurs musculaires n’ont pas d’origine connue, le médecin cherche à en trouver la raison en questionnant et examinant le patient. Il recherche si une maladie musculaire ou neurologique, une carence ou un médicament peuvent être à l’origine des crampes. Si celles-ci sont tenaces, il peut recommander des examens complémentaires, un avis spécialisé ou un traitement médicamenteux.

Actualités

Les douleurs éprouvées par de nombreuses femmes pendant des rapports sexuels peuvent d'être d'origine physique et/ou psychologique (illustration).

Douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunies) : diagnostic et prise en charge

La prescription prophylactique d'IPP augmente le risque de pneumonie et de diarrhée à clostridies en soins intensifs

IPP en prévention des saignements digestifs chez les patients hospitalisés : examen de leur utilité

Attaque d'une cellule cancéreuse (en vert) par deux lymphocytes T (en bleu) modifiés par une immunothérapie (illustration numérique).

Immunothérapie contre le cancer : prometteuse, mais "attention aux emballements" (The Lancet)