En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les causes et la prévention des hématomes et des ecchymoses

Mis à jour : Vendredi 06 Janvier 2017

Quelles sont les causes des hématomes ?

Les hématomes surviennent le plus souvent lors de la pratique d'un sport. Ils sont dus à un choc brutal (balle, ballon, chute d’objet sur le pied, coup, etc.) ou à des chocs répétés (pendant une course d’endurance, par exemple, lorsque l’orteil frappe la chaussure à chaque foulée). Ils résultent de la rupture de vaisseaux sanguins plus gros que ceux touchés lorsque se produisent les ecchymoses.

Les médicaments et certaines maladies, notamment celles touchant les plaquettes sanguines, peuvent également être à l’origine d’ecchymoses. Si les bleus surviennent sans raison apparente, consultez rapidement votre médecin, en particulier si vous prenez un médicament anticoagulant (fluidifiant du sang) ou un traitement par corticoïde prolongé.

Comment prévenir les hématomes et les ecchymoses ?

  • D’une manière générale, afin d’éviter les hématomes et les ecchymoses : portez des protections pour pratiquer les sports pour lesquels elles sont recommandées.
  • Hématome sous un ongle : coupez vos ongles de pieds ras et choisissez des chaussures adaptées (une demi-pointure de plus, une bonne protection de l’extrémité de la chaussure).
  • Hématome de l’oreille : lorsque vous faites du sport, enlevez vos boucles d’oreille avant l’effort et portez des protège-oreilles, en particulier si vous avez déjà souffert d’un hématome ponctionné ou opéré.

Actualités

Les bonnes pratiques de tatouage permettent de limiter, mais non supprimer, les risques d'effets indésirables, immédiats ou à long terme (illustration).

Tatouages, détatouages, faux ongles… : comment réduire les risques pour la santé ?

Les patients atteints d'un cancer utilisant exclusivement des thérapies

Etude sur plusieurs cancers : remplacer les traitements modernes par des "médecines alternatives" tue

Chez les personnes souffrant à la fois d'une HTA et d'une insuffisance rénale chronique, les bénéfices d'un traitement antihypertenseur intensif semblent supérieurs aux risques (illustration).

HTA et insuffisance rénale chronique : peut-on intensifier le traitement antihypertenseur ?