En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les causes et la prévention de la hernie discale

Mis à jour : Vendredi 06 Janvier 2017

Quelles sont les causes des hernies discales ?

Les causes d’une hernie discale sont multiples et, le plus souvent, plusieurs de ces causes doivent être réunies pour qu’elle apparaisse :

  • un dessèchement du disque intervertébral, le plus souvent dû à l’âge, et parfois aggravé par une mauvaise hydratation du corps (par exemple lors de fortes chaleurs) ;
  • l’usure du disque intervertébral due à des efforts répétés, une mauvaise posture, une situation assise prolongée jour après jour, etc. Une zone du disque est alors soumise à des pressions intenses et répétées, ce qui la fragilise.
  • un terrain familial qui rend plus vulnérables les disques intervertébraux, du fait de leur morphologie ou d’une mauvaise posture de la colonne vertébrale.
  • un traumatisme qui endommage le disque ou le soumet soudainement à une pression très intense.

Contrairement à une idée fausse largement répandue, le stress et l’anxiété ne peuvent pas être à l’origine d’une hernie discale. Cependant, ils peuvent contribuer à entretenir le problème et à en faire une maladie chronique.

Peut-on prévenir les hernies discales ?

La prévention de la hernie discale repose sur des mesures destinées à protéger les disques intervertébraux :

  • adopter des positions et des gestes qui évitent les fortes pressions sur une partie des disques. Par exemple, s’agenouiller pour prendre un objet au lieu de plier sa colonne, porter un objet en le tenant contre son corps plutôt qu’à bout de bras, pousser les objets lourds plutôt que les tirer.
  • muscler son dos et ses abdominaux, par exemple en faisant régulièrement de la natation, de la marche rapide, du vélo ou des exercices abdominaux.
  • boire suffisamment en période de fortes chaleurs.
  • rester vigilant sur les premiers signes douloureux au niveau du dos. Les hernies discales sont souvent précédées de maux de dos de faible intensité qui doivent être considérés comme des signes d’alerte.

Actualités

Répartition départementale des cas signalés en 2017 (source : InVS).

Rougeole : 4 fois plus de cas qu'au premier quadrimestre 2016. Vers une vaccination ROR obligatoire ?

Le séquençage génétique de l’ADN fœtal peut être effectué à partir d’une simple prise de sang de la future mère (illustration).

Grossesse : la HAS recommande d’intégrer les tests ADN dans le dépistage de la trisomie 21

La SFAP publie des fiches repères pour aider à la mise en oeuvre, à la demande du patient et dans certaines conditions, d'une sédation profonde et continue en fin de vie (illustration).

Droit à une sédation profonde et continue en fin de vie : la SFAP publie 3 fiches repères