En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les causes et la prévention du torticolis

Mis à jour : Vendredi 06 Janvier 2017

Quelles sont les causes du torticolis ?

Dans la plupart des cas, les douleurs de nuque sont causées par une contracture musculaire due à une mauvaise posture assise ou couchée. Certaines affections de la colonne cervicale ou de l’épaule peuvent également provoquer un torticolis ; c’est le cas par exemple, d’une atteinte des disques intervertébraux (hernie discale) ou d’une arthrose au niveau des articulations entre les vertèbres du cou.

Les causes du torticolis spasmodique sont mal connues. On pense qu’il s’agirait de troubles dont l’origine se situe dans un mauvais fonctionnement de certaines régions du cerveau, ou d’une irritation chronique du nerf qui contrôle les muscles contractés.

Chez les enfants, un raidissement de la nuque est parfois observé lors d’infection des oreilles, de la gorge ou des dents. La cause la plus redoutée d’un raidissement soudain de la nuque est la méningite qui s’accompagne de fièvre et de maux de tête. Dans ce cas, il faut consulter en urgence.

Comment prévenir le mal de nuque ?

  • Si pour des raisons professionnelles vous devez rester en position assise ou en station debout de manière prolongée, pensez à mobiliser régulièrement toute la musculature de votre nuque pour prévenir une contracture ;
  • effectuez des mouvements circulaires avec les bras ;
  • haussez puis laissez retomber les épaules ;
  • penchez lentement la tête vers la gauche, vers la droite, en avant puis en arrière.
  • Protégez votre nuque des courants d’air et du froid humide, en portant un foulard ou une écharpe, par exemple.
  • Adoptez une bonne posture verticale et une position assise décontractée.
  • Veillez à ce que votre nuque soit bien soutenue pour dormir, sur un oreiller ni trop dur ni trop mou. Il existe des coussins et des repose-tête spéciaux favorisant la relaxation des muscles de la nuque durant le sommeil.
  • Les exercices de relaxation ou d’étirement, ainsi que le yoga contribuent également à prévenir les contractures récidivantes.

Actualités

La téléconsultation sera remboursable pour l'ensemble des Français à partir du 15 septembre 2018 (illustration).

Téléconsultation par vidéo remboursée à partir de septembre 2018, télé-expertise rémunérée début 2019

80 % des syndromes de Takotsubo (syndrome du cœur brisé) touchent les femmes de plus de 50 ans (illustration).

Syndrome du cœur brisé (de Takotsubo) : publication d'un consensus d’experts, mais des questions demeurent

Le test Immunoscore prédit la progression du cancer du côlon en mesurant la présence de lymphocytes CD3 et CD8 cytotoxiques dans et autour de la tumeur (illustration).

Cancer du côlon : efficacité confirmée du test Immunoscore pour évaluer le risque de récidive après chirurgie