En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les causes et la prévention de la sécheresse buccale

Mis à jour : Vendredi 03 Février 2017

Quelles sont les causes de la sécheresse de la bouche ?

La sécheresse excessive de la bouche est due à une sécrétion salivaire insuffisante (hyposialie), voire inexistante (asialie). Elle peut être transitoire ou prolongée selon sa cause. Outre l’âge, les principales causes de diminution de sécrétion salivaire sont certains médicaments (voir tableau plus bas), la radiothérapie de la tête et du cou et le syndrome de Gourgerot-Sjören. Il existe d’autres facteurs plus rares : le stress ou l’angoisse, l’usage du tabac, l’habitude de respirer par la bouche.

    Certaines maladies peuvent également provoquer ou amplifier la sécheresse buccale. Parmi celle-ci, on peut citer :
  • les maladies celles qui déshydratent (par exemple, les maladies qui provoquent de la fièvre ou de la diarrhée),
  • le rhume ou la rhinite allergique qui encombrent le nez,
  • le diabète de type 2 mal contrôlé,
  • l’insuffisance rénale chronique,
  • le Sida/HIV.
Liste non exhaustive des médicaments peuvent être à l’origine d’une sécheresse de la bouche
Antalgiques Morphine et ses dérivés
Codéine
Antiallergiques antihistaminiques les plus anciens Alimémazine, prométhazine, doxylamine
Anticancéreux cytotoxiques  
Antidépresseurs Antidépresseurs imipraminiques, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS), duloxétine
Antiépileptiques Carbamazépine, oxcarbazépine, prégabaline
Antiglaucomateux Brimonidine, apraclonidine
Antihypertenseurs Clonidine, guanfacine, méthyldopa, certains bêtabloquants
Antispasmodiques Atropine
Antiparkinsoniens anticholinergiques Trihexyphénidyle
Antiulcéreux Inhibiteurs de la pompe à protons
Alpha-bloquants utilisés dans le traitement de l’adénome de la prostate ou de l’hypertension  
Bronchodilatateurs anticholinergiques utilisés dans l’asthme ou la bronchite chronique Ipratopium, glycopyrronium, tiopropium, théophylline, etc.
Diurétiques  
Hypnotiques Benzodiazépines
Neuroleptiques Phénothiazines essentiellement
Tranquillisants Benzodiazépines
Autres Bupropion

Comment prévenir la sécheresse buccale ?

Il est difficile de prévenir la sécheresse buccale. Si celle-ci est liée au fait que la personne respire par la bouche, en particulier la nuit, il est nécessaire de chercher à corriger les causes de cette habitude (par exemple, en traitant des problèmes de rhinite allergique). Si la sécheresse de la bouche est liée à un médicament, notez son nom pour éviter de le reprendre. Signalez-le à votre médecin et à votre pharmacien.

Actualités

Répartition départementale des cas signalés en 2017 (source : InVS).

Rougeole : 4 fois plus de cas qu'au premier quadrimestre 2016. Vers une vaccination ROR obligatoire ?

Le séquençage génétique de l’ADN fœtal peut être effectué à partir d’une simple prise de sang de la future mère (illustration).

Grossesse : la HAS recommande d’intégrer les tests ADN dans le dépistage de la trisomie 21

La SFAP publie des fiches repères pour aider à la mise en oeuvre, à la demande du patient et dans certaines conditions, d'une sédation profonde et continue en fin de vie (illustration).

Droit à une sédation profonde et continue en fin de vie : la SFAP publie 3 fiches repères