Le fluor et la prévention des caries

Mis à jour : Jeudi 05 Mars 2020

Doit-on prendre du fluor pour prévenir les caries ?

L’intérêt du fluor dans la prévention des caries n’est plus à démontrer, en particulier quand il est administré chez les enfants. Le fluor agit par contact direct en renforçant l’émail des dents présentes dans la bouche. Pour cette raison, les dentifrices sont souvent enrichis en fluor. Pour être efficaces, ils doivent être utilisés tous les jours.

En France, l’eau du robinet n’est jamais enrichie en fluor. Elle contient en général moins de 0,3 mg de fluor par litre, sauf dans certaines communes, en particulier dans les Vosges. Les autorités de santé ont préféré enrichir le sel de cuisine (à hauteur de 250 mg de fluor par kilogramme de sel). Les cantines utilisent très souvent ce sel, qui doit être étiqueté avec la mention « sel fluoré ».

Le fluor se trouve également en quantité dans certaines eaux minérales. Celles qui contiennent plus de 1 mg de fluor par litre (Quézac ou Badoit, par exemple) ne doivent pas être données de manière régulière aux enfants de moins de six ans. Les enfants ne devraient pas boire les eaux minérales très riches en fluor, comme Vichy Célestins ou Saint-Yorre, avant l'âge de douze ans.

La prescription de compléments de fluor (gouttes ou comprimés) aux jeunes enfants, longtemps pratiquée, n’est plus recommandée, sauf risque de carie aggravé pour diverses raisons.

    Ce risque aggravé est défini par l'un des facteurs de risque suivants :
  • non respect des règles d'hygiène alimentaire, notamment grignotage salé ou sucré, consommation de type sodas en dehors des repas, prise d’aliments après le dîner ou au cours de la nuit ;
  • endormissement avec un biberon contenant autre chose que de l'eau pure ;
  • non respect des règles d'hygiène bucco-dentaire : notamment brossage des dents absent ou insuffisant ou inefficace, présence de plaque dentaire ;
  • présence ou antécédents de caries chez l'enfant, les parents ou dans la fratrie.
    Il existe également des facteurs de risque environnementaux dont il est indispensable de tenir compte pour apprécier le risque carieux d'un enfant :
  • niveau socio-économique ou d'éducation faible de la famille ;
  • maladie ou un handicap de l'enfant entraînant des difficultés de brossage ;
  • port d'appareils orthodontiques ;
  • prise au long cours de médicaments sucrés ou asséchant la bouche.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Apports fluorés : comprimés et solutions buvables

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Comment utiliser les dentifrices enrichis au fluor ?

Les dentifrices sont souvent enrichis en fluor. Ceux destinés aux enfants sont moins concentrés que ceux destinés aux adultes.

    Il est important de respecter les recommandations de l’Académie européenne de dentisterie pédiatrique (EAPD), actualisées en 2019 :
  • jusqu’à 2 ans, un dentifrice dosé à 1000 ppm de fluor (2 brossages par jour, avec une dose de dentifrice égale à la taille d’un grain de riz) ;
  • de 2 à 6 ans, un dentifrice dosé à 1000 ppm (2 brossages par jour, dose de la taille d’un petit pois) ;
  • près 6 ans et pour les adultes, un dentifrice dosé à 1450 ppm (2 brossages avec une dose égale à la longueur des soies de la brosse à dents).

Les dentifrices peuvent se classer en deux catégories : ceux qui ont un statut de médicament (uniquement vendus en pharmacie) et ceux qui ont un statut de produits d’hygiène buccale vendus en parapharmacie ou en grande surface.

Les dentifrices ayant un statut de médicament ont dû démontrer une action thérapeutique (sur la carie, la gingivite ou la parodontite) dans leur dossier d’autorisation de mise sur le marché (AMM). Ils peuvent contenir de fortes teneurs en fluor (supérieures à 1450 ppm) ou des substances antiseptiques qui permettent de combattre la plaque dentaire.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Apports fluorés : dentifrices

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les dentifrices vendus en parapharmacie ou en grande surface revendiquent parfois des actions complémentaires à la prévention de la carie : action blanchissante, dents sensibles, compatibilité avec l’homéopathie, par exemple. Leur teneur en fluor est toujours inférieure ou égale à 1450 ppm.

Actualités

Une étude chinoise de l’hôpital Renmin (illustration).

Premiers résultats cliniques positifs pour l’hydroxychloroquine dans la COVID-19 modérée

La population générale n'est pas non plus indemne de troubles psychologiques

COVID-19 et maladies psychiatriques : les CMP restent ouverts

Dans l'attente des prochaines données françaises (illustration).

COVID-19 : quel risque pour les nourrissons ?