En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

La prévention des caries

Mis à jour : Vendredi 17 Mars 2017

Comment prévenir les caries ?

  • Brossez-vous les dents matin et soir pendant deux minutes. Utilisez une brosse douce et effectuez des mouvements rotatifs sur chaque face des dents. Remplacez la brosse tous les trois mois.
  • Nettoyez les interstices, au moins une fois par jour, de préférence avec un fil dentaire, ou sinon à l’aide d’un cure-dent, d’une brossette spéciale ou avec un jet d’eau nettoyant.
  • Utilisez de la pâte dentifrice contenant du fluor (qui renforce la dureté de l’émail des dents) ou employez du sel fluoré dans l’alimentation (sauf dans les régions où l’eau potable est fluorée).
  • Vous pouvez après le déjeuner mâcher des chewing-gums sans sucre. Ils aident à déloger des aliments coincés entre les dents et stimule la production de salive qui contribue à réduire le risque de caries.
  • Abstenez-vous de consommer des mets sucrés entre les repas.
  • Faites-vous examiner par un dentiste au moins une fois par an.
  • Vous pouvez faire « sceller » les dents des enfants et des adolescents : le dentiste remplit les sillons naturels sur la surface des molaires avec une résine composite ; cela évite que des bactéries s’installent dans les sillons, à l’abri du brossage. L’apprentissage d’une bonne hygiène dentaire reste néanmoins le meilleur moyen de permettre à vos enfants de garder leurs dents en bonne santé.
bonjour docteur

Prévention des caries : le scellement des sillons

Actualités

La dispensation d'antibiotiques à l'unité diminue le volume vendu et semble améliorer l'observance

Expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques : résultats d'une étude de l'Inserm

Représentation en 3D de virus de la grippe (illustration).

Vaccination contre la grippe 2017-2018 : en pratique

Le tabagisme, l'obésité, le déséquilibre alimentaire et la sédentarité semblent augmenter le risque de complications douloureuses dans la SEP

Sclérose en plaques : analyse des facteurs de risque, symptômes et pathologies associés à la douleur