Causes et prévention du cancer colorectal

Mis à jour : Vendredi 13 Décembre 2019

Quelles sont les causes du cancer colorectal ?

Dans 60 à 80 % des cas, les cancers colorectaux apparaissent à partir de petites excroissances bénignes de la paroi du côlon et du rectum, les polypes. À partir de 50 ans, les polypes de la paroi intestinale sont fréquents. La plupart d’entre eux sont bénins et n’évolueront pas en cancer. Mais certains polypes peuvent, sous certaines conditions, se transformer en tumeurs cancéreuses. Cette transformation est lente, souvent plus de dix ans. Ces polypes peuvent être visualisés et enlevés lors d’une coloscopie.

Les facteurs qui conditionnent la transformation d’un polype en cancer colorectal ne sont pas identifiés.

Peut-on prévenir le cancer colorectal ?

Les mesures de prévention du cancer colorectal sont, pour la plupart, peu spécifiques et concernent tous les cancers :

De plus, il semblerait qu’une alimentation riche en fibres (céréales complètes, légumes et fruits crus, cuits, surgelés ou en conserve) contribue à prévenir le cancer colorectal, ainsi que d’autres cancers. Enfin, limiter sa consommation de charcuteries (saucisson, saucisse sèche, jambon cru, etc.), de grillades au feu de bois ou au barbecue, d’aliments fumés, ainsi que de viande rouge semble également réduire le risque de cancer colorectal.

Dans certains pays peu ensoleillés, les autorités de santé recommande la prise de suppléments de vitamine D en automne et en hiver, voire toute l’année pour les personnes âgées, les personnes qui sortent peu de chez elles ou de leur lieu de travail, et celles qui ont une peau noire.

Actualités

La question de la transmission verticale n'est pas tranchée (illustration).

Naître en pleine épidémie de COVID-19

La RT-PCR permet de synthétiser le brin complémentaire d’un ARN appelé ADNc, dont la plus grande stabilité permet plus de liberté que les ARN pour les analyses suivantes (illustration).

Détection du SARS-CoV-2 : diverses catégories de laboratoires en renfort des laboratoires d'analyse de...

La survenue d'une fièvre pendant la grossesse, un motif de consultation en urgence (illustration).

COVID-19 : gynécologues et obstétriciens s’adaptent