En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Cancer du foie

Mis à jour : Vendredi 14 Octobre 2016

En France, le cancer du foie est le plus souvent la complication d'une maladie chronique, la cirrhose hépatique. Les cancers du foie touchent environ 8 000 Français chaque année, le plus souvent des hommes. Ils sont en général diagnostiqués de manière tardive ce qui rend difficile leur traitement. La chirurgie, en particulier la greffe du foie, est leur traitement principal mais d'autres types de traitement existent : l'ablation partielle du foie, la chimiothérapie localisée ou la destruction de la tumeur par la chaleur.

Qu'appelle-t-on cancer du foie ?

Le cancer du foie est caractérisé par le développement d’un ou plusieurs nodules cancéreux dans cet organe. Dans la vaste majorité des cas, ces nodules se développent dans un foie atteint, depuis des années, par une maladie chronique qui a provoqué une cirrhose (par exemple, l’alcoolisme ou une hépatite virale chronique). Le cancer du foie reste longtemps sans provoquer de symptôme ce qui rend difficile son diagnostic précoce. Les patients chez lesquels ce cancer est découvert souffrent souvent de formes avancées difficiles à traiter.

Les cancers du foie ne doivent pas être confondus avec les métastases hépatiques d’autres cancers. À l’inverse des tumeurs « vraies » du foie (dites également « primitives »), les métastases sont dues à des cellules cancéreuses nées hors du foie (selon leur cancer d’origine), qui ont migré dans la circulation sanguine pour se fixer ensuite dans le foie et former une métastase. Les cellules qui composent une métastase gardent les caractéristiques de leur organe d’origine (sein, poumon, ovaire, côlon, etc.). De ce fait, les métastases au foie se traitent comme le cancer dont elles sont issues.

pancréas
Schéma du foie
Quel est le rôle du foie ?
Le foie est un organe vital volumineux situé du côté droit du corps, sous la cage thoracique. Il assure des fonctions essentielles dans notre organisme : transformation et stockage des substances nutritives en provenance des intestins, fabrication de la bile indispensable à la digestion des graisses, participation au maintien du taux de sucre dans le sang, fabrication des protéines nécessaires à la coagulation du sang, filtration et transformation des substances toxiques auxquelles nous pouvons être exposés (alcool, drogues, médicaments, polluants, etc.) afin qu’elles soient ensuite éliminées dans les selles ou les urines.
Le foie joue un rôle important dans le stockage des sucres (source d’énergie) et des vitamines, c’est pourquoi la fatigue est un symptôme fréquent des maladies du foie.

Les différents types de cancer du foie

Dans environ 90 % des cas, les cancers du foie touchent les cellules qui forment la masse du foie, les hépatocytes. On parle alors d’ « hépatocarcinome » ou de « carcinome hépatocellulaire ». Mais il existe d’autres types de tumeurs du foie, plus rares. Certaines sont bénignes (kystes, hémangiomes, adénomes, etc.), d’autres sont des cancers des cellules qui forment les parois des vaisseaux sanguins ou des canaux biliaires (par lesquels s’écoule la bile).

Les cancers du foie sont-ils fréquents ?

En France, les cancers du foie restent relativement rares. En 2011, 8 200 cancers du foie ont été diagnostiqués. Les cancers du foie sont quatre fois plus fréquents chez les hommes (80 % des cas) et sont le plus souvent diagnostiquées entre 50 à 60 ans. Le nombre de cancers du foie diagnostiqués chaque année est en baisse sensible, en particulier en raison du nombre de personnes traitées avec succès contre l’hépatite C. L’arrivée récente de nouveaux traitements encore plus efficaces contre cette hépatite virale se traduira sans aucun doute par une diminution de la fréquence du cancer du foie en France dans les prochaines années.

Les cancers du foie sont particulièrement fréquents dans les pays d’Asie et d’Afrique où les hépatites virales chroniques (hépatite B, hépatite C) sont très répandues.

Actualités

L'isolement est un des facteurs de risque de dépression chez les personnes âgées (illustration).

Dépression chez les personnes âgées : quel diagnostic ? Quelle prise en charge ?

Levée de l’interdiction de soins funéraires pour les personnes infectées par le VIH/Sida ou une hépatite

Les cas de gonorrhée multirésistante aux antibiotiques de référence augmentent à travers le monde

Augmentation rapide des cas de gonorrhées multirésistantes aux antibiotiques couramment utilisés