Symptômes et évolution des cancers des VADS

Mis à jour : Mercredi 21 Juin 2017

Quels sont les symptômes des cancers du nez, de la bouche et de la gorge ?

Les symptômes des cancers des VADS varient selon la zone touchée. Au bout d’un certain temps, l’évolution de la tumeur se traduit par des ganglions gonflés et douloureux, au niveau de la gorge, des oreilles, du cou, etc. Ce sont souvent ces ganglions enflammés qui amènent le patient à consulter son médecin et qui sont à l’origine du diagnostic.

Les symptômes des cancers des lèvres

Les cancers des lèvres se traduisent par l’apparition d’une tache blanchâtre ou de lésions (ulcère, nodule, fissure) qui durent plus de deux semaines. Après quelques semaines, un nodule dur est palpable dans l’épaisseur de la lèvre. La lèvre inférieure est plus souvent touchée que la lèvre supérieure.

Les symptômes des cancers de la langue

Les cancers de la langue se traduisent par une gêne, des douleurs ou des saignements. La langue devient sensible au chaud, au froid et aux aliments acides. Une zone décolorée, irritée ou épaissie est parfois visible. Dans 85 % des cas, les cancers de la langue sont diagnostiqués chez un homme.

Les symptômes des cancers de la bouche

Les cancers de la bouche se manifestent sous la forme d’ulcères ou de petites plaies qui ne guérissent pas, et dont la base est épaissie et fibreuse.

Les symptômes des cancers des fosses nasales, du nasopharynx et des sinus

Les cancers de la partie haute de la gorge (nasopharynx) et des fosses nasales se traduisent par une sensation de nez bouché, des saignements de nez, une perte de l’odorat ou d’une partie de l’audition, éventuellement des troubles de la déglutition. Les cancers du nasopharynx peuvent apparaître chez les enfants et chez les adultes vers 40 à 50 ans.

Le cancer de l'ethmoïde
L'ethmoïde est un os creux situé profondément entre les orbites oculaires. Chez les personnes dont le métier expose à l'inhalation de poussière de bois ou de nickel, ou de solvants (colle à bois, formaldéhyde, huile de coupe, etc.), une tumeur de l'ethmoïde peut se développer après une ou plusieurs dizaines d'années d'exposition. Cette forme particulière de cancer des VADS est reconnue comme une maladie professionnelle chez les menuisiers et les ouvriers qui usinent des objets en nickel.

Les symptômes des cancers de l'oropharynx et des amygdales

Les cancers de la partie moyenne de la gorge (oropharynx) et des amygdales provoquent une gêne douloureuse et des difficultés à déglutir, éventuellement des saignements de la gorge. La persistance de ces symptômes pendant plus de deux semaines impose d’aller rapidement consulter un médecin.

Les symptômes des cancers de l'hypopharynx

Les tumeurs de la partie basse de la gorge (hypopharynx) se traduisent par des douleurs et une gêne en avalant, des troubles de la voix (« dysphonie », voie rauque) et, parfois, des maux d’oreille.

Les symptômes des cancers du larynx

Les tumeurs du larynx provoquent des douleurs dans la pomme d’Adam, des troubles de la voix et une sensation de gêne au fond de la gorge.

Les tumeurs de la glande parotide
La glande parotide est une glande salivaire située de part et d'autre de la mâchoire inférieure. Les tumeurs bénignes de la parotide sont fréquentes. Elles provoquent une masse enflée située devant et sous l'oreille, indolore et qui roule sous les doigts. Le traitement consiste en une ablation totale ou partielle de la parotide, en faisant attention à ne pas endommager le nerf qui passe au cœur de cette glande (au risque de paralyser un côté du visage). Si le traitement est insuffisant, une récidive est possible avec risque de transformation en cancer. Les cancers de la parotide représentent moins de 5 % des cancers de la tête et du cou.

Comment évoluent les cancers du nez, de la bouche et de la gorge ?

Les cancers des VADS observés en France envahissent rarement le reste du corps. Si l’envahissement des ganglions voisins de la tumeur par les cellules cancéreuses est fréquent, il est rare d’observer des métastases dans le foie, les os ou les poumons. Seuls les cancers de la partie basse et de la partie haute de la gorge présentent un risque de métastase.

Néanmoins, les cancers du nez, de la bouche et de la gorge sont graves par leurs conséquences fonctionnelles. Le traitement chirurgical pour enlever la tumeur nécessite souvent une reconstruction importante de la bouche ou de la gorge, voire l’ablation de la langue ou du larynx. Un travail important de rééducation est alors mis en place pour essayer de restaurer une qualité de vie optimale.

Actualités

VIDAL vous souhaite un très bel été !

Très bel été à tous !

Vigilance et accompagnement, des éléments-clés en médecine gériatrique (illustration).

Patients âgés, COVID-19 et fortes chaleurs : des mesures spécifiques

Une étude menée par l'armée suisse montre que les mesures barrières semblent prévenir l'apparition de symptômes en cas d'infection (illustration).

COVID-19 : les mesures barrières préviennent-elles l’apparition de symptômes en cas d’infection ?