Le suivi après le traitement du cancer de l'ovaire

Mis à jour : Vendredi 13 Décembre 2019

Après le traitement du cancer de l'ovaire

Les femmes qui ont eu un cancer de l’ovaire font l’objet d’un suivi médical rapproché afin de dépister rapidement une rechute.

Ce suivi consiste en un examen clinique, des examens d’imagerie médicale (échographie), une prise de sang (pour rechercher le marqueur tumoral CA-125) et, éventuellement, une IRM ou une tomodensitométrie en cas de doute. Les visites de suivi ont lieu tous les quatre mois pendant deux ans, puis tous les six mois pendant trois ans. Ensuite, un suivi annuel est suffisant.

Chez les femmes qui ont eu des enfants après leur cancer de l’ovaire et qui n’en souhaitent plus d’autre, le médecin peut proposer d’enlever l’ovaire et la trompe de Fallope qui avaient été laissés en place.

Pour en savoir plus sur le cancer de l'ovaire

L’Institut national du cancer (INCa) publie des guides destinés aux patients, complets et faciles à comprendre. Consultez le guide consacré au cancer de l’ovaire.

Actualités

Diabète de type 2 et COVID-19 : l'équilibre glycémique est la base de la prise en charge (illustration).

Diabète et infections, une influence réciproque

Les microthromboses s'associent à l'endothélite (illustration).

L’endothélite : clé de l’atteinte multiviscérale du SARS-CoV-2 ?

L'actualité COVID-19 depuis le 14 mai 2020 en un seul coup d'œil (illustration).

Les dernières actualités VIDAL sur l'épidémie COVID-19