En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Symptômes et évolution du cancer du pancréas

Mis à jour : Mercredi 21 Juin 2017

Quels sont les symptômes du cancer du pancréas ?

Pendant les premiers mois de la maladie, le cancer du pancréas passe inaperçu. Lorsque la tumeur progresse, le cancer du pancréas peut provoquer :

  • des maux de ventre, en particulier la nuit et en position allongée, qui peuvent également se traduire par des douleurs du dos. Ces douleurs abdominales sont plus fréquentes lorsque le cancer touche la queue du pancréas (à l’opposé de l’intestin grêle).
  • une jaunisse et des démangeaisons. Lorsque la tumeur se situe dans la tête du pancréas, celle-ci compresse le canal qui évacue la bile et gêne son passage vers l’intestin. La bile s’accumule et le patient a les yeux et le teint jaunâtre, ses selles sont pâles et ses urines foncées, et il se gratte sur tout le corps.
  • une perte de poids massive et rapide, sans cause identifiable ;
  • une perte d’appétit, avec des nausées et des vomissements ;
  • une fatigue intense ;
  • une sensation permanente d’estomac plein.

Chez les personnes diabétiques, le cancer du pancréas peut se manifester par une aggravation subite de leur diabète.

Comment évolue le cancer du pancréas ?

Aujourd’hui, en France, environ 5 % des personnes atteintes d’un cancer du pancréas survivent cinq ans après le diagnostic, ce qui fait de ce cancer l’un des plus dangereux. Chez les patients pour lesquels l’ablation complète de la tumeur est possible (suivie d’une chimiothérapie), le taux de survie à cinq ans est d’environ 20 %.

En l’absence de traitement, les cellules cancéreuses vont envahir le pancréas et les organes voisins, puis migrer, via la circulation de la lymphe, dans les ganglions lymphatiques qui drainent cette région du corps. Ces cellules vont ensuite aller s’installer et se multiplier dans d’autres organes. Ces tumeurs secondaires sont appelées « métastases ».

Les stades d'évolution du cancer du pancréas

En fonction des résultats des examens complémentaires, le médecin peut déterminer le stade d’évolution du cancer du pancréas (ce qui conditionne son pronostic et son traitement). Pour cela, il utilise une classification dite « TNM » qui prend en compte les aspects de la tumeur, la présence éventuelle de cellules cancéreuses dans les ganglions, et l’existence éventuelle de métastases. En fonction du résultat de cette classification, le cancer du pancréas est dit :

  • de stade I s’il est limité au pancréas, sans atteinte des ganglions ni métastases ;
  • de stade II si la tumeur a envahi les organes et, éventuellement, les ganglions voisins ;
  • de stade III si la tumeur a envahi les vaisseaux sanguins et, éventuellement, les ganglions voisins ;
  • de stade IV si la tumeur a provoqué des métastases.

Actualités

Après un diagnostic initial erroné de diabète de type 2, Theresa May, Premier Ministre britannique, a été diagnostiquée à l'âge de 58 ans d'un diabète de type 1 (illustration : Photographie de Steve Parsons / PA, 2013, The Guardian).

Diagnostic d'un diabète après 30 ans : il faudrait toujours envisager la possibilité d'un type 1

Le jeûne et les régimes restrictifs ne sont pas recommandés pour prévenir ou guérir le cancer (illustration).

Cancer : le jeûne et les régimes restrictifs non recommandés faute de démonstration de leur utilité

Les corticoïdes inhalés sont le traitement de fond de référence de l'asthme modéré de l'enfant (illustration).

Asthme de l'enfant : impact de la prise de corticoïdes, inhalés ou non, sur le risque de fractures