En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Causes et prévention du cancer du poumon

Mis à jour : Mercredi 21 Juin 2017

Quelles sont les causes des cancers du poumon

Les cancers du poumon sont dans leur quasi-totalité dus à l'exposition à la fumée de tabac et à certaines substances chimiques (amiante, radon, arsenic, chrome, etc., voir Facteurs de risque).

Caroténoïdes et cancer du poumon
Plusieurs études ont montré que, chez les fumeurs, la prise régulière de compléments alimentaires riches en caroténoïdes (provitamines A) augmente le risque de développer un cancer du poumon. Les personnes qui fument doivent donc être vigilantes lorsqu'elles prennent des suppléments vitaminiques.

Peut-on prévenir le cancer du poumon ?

Les cancers du poumon sont parmi les plus faciles à prévenir. Ne pas fumer et ne pas s’exposer à la fumée des autres réduit considérablement le risque de développer ce type de cancer. Arrêter de fumer diminue de moitié le risque de cancer du poumon après cinq années sans tabac. Après dix à quinze ans d’arrêt, le risque de cancer du poumon rejoint presque (mais sans jamais l’atteindre) celui des personnes qui n’ont jamais fumé.

Dans les régions où le radon est présent, la mesure des concentrations de radon dans les bâtiments publics et privés et, lorsque les concentrations de radon sont élevées, la mise en place de mesures correctrices permettent de réduire le risque de cancer du poumon. La surveillance des lieux publics est assurée par les préfets des 31 départements désignés comme à risque pour la présence de radon. Néanmoins, la surveillance des habitations privées relève de la responsabilité des propriétaires. Les mesures à prendre en cas de concentrations excessives de radon consistent à isoler les sous-sols, à colmater les fissures des planchers et des murs, et à améliorer la ventilation des habitations.

Sur le lieu de travail, des mesures sont prises pour réduire l’exposition des employés aux substances chimiques connues comme favorisant le cancer du poumon.

Les autres mesures de prévention du cancer du poumon sont peu spécifiques et concernent tous les cancers :

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité