Le traitement des cancers du poumon

Mis à jour : Lundi 10 Février 2020

Quels sont les traitements du cancer du poumon ?

Le traitement des cancers du poumon repose sur la chirurgie, pour enlever la tumeur, sur la radiothérapie, et sur l’administration de médicaments anticancéreux. L’arrêt du tabac est également une priorité. Les traitements médicamenteux du cancer du poumon sont de deux types : la chimiothérapie anticancéreuse qui bloque la prolifération des cellules anormales, et les thérapies ciblées qui agissent sur certains récepteurs nécessaires à la croissance des cancers du poumon.

Le choix du traitement selon la nature du cancer du poumon et son stade d'évolution

Le traitement des cancers du poumon varie selon leur nature et leur stade d’évolution.

Pour les cancers du poumon non à petites cellules

  • Stade d’évolution Ia : chirurgie consistant à enlever la partie du poumon atteinte ou le poumon entier. Si la chirurgie n’est pas possible, une radiothérapie est mise en place. Parfois, une chimiothérapie est instaurée avant la chirurgie pour réduire la taille de la tumeur ou tester sa sensibilité aux produits de chimiothérapie.
  • Stade d’évolution Ib : chirurgie éventuellement suivie d’une chimiothérapie. Si la chirurgie n’est pas possible, une radiothérapie est mise en place.
  • Stades d’évolution IIa et IIb : chirurgie suivie d’une chimiothérapie. Si la chirurgie n’est pas possible, une radiothérapie est mise en place.
  • Stade d’évolution IIIa : chimiothérapie, éventuellement associée à la chirurgie ou à une radiothérapie.
  • Stade d’évolution IIIb ou IIIc : chimiothérapie associée à une radiothérapie, la chirurgie est exceptionnelle.
  • Stade d’évolution IVa et IVb : chimiothérapie qui peut être associée à d’autres types de traitement (« thérapie ciblée »).

Pour les cancers du poumon à petites cellules

  • Stade localisé : chimiothérapie et radiothérapie.
  • Stade disséminé (avec métastases) : chimiothérapie.
  • Lorsque le traitement est efficace, une radiothérapie de la tête est pratiquée pour prévenir l’apparition de métastases au cerveau.

Actualités

Une allergie à bien confirmer (illustration).

L’allergie à la pénicilline : plus de peur que de mal ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il permettra la dispensation en ville du midazolam injectable

Accompagnement de la fin de vie au domicile : le midazolam injectable dispensé en ville d’ici juin 2020

Cancer bronchique : du dépistage aux signes cliniques d'alerte (illustration).

Cancer du poumon : premiers symptômes et dépistage par scanner à faible dose