En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les causes et la prévention du cancer du sein

Mis à jour : Mardi 14 Novembre 2017

Quelles sont les causes du cancer du sein ?

Les facteurs déclenchant des cancers du sein ne sont pas précisément identifiés. On pense que leur apparition est le résultat de l’action conjuguée de facteurs de l’environnement et de facteurs liés aux particularités génétiques et physiologiques des patientes.

Peut-on prévenir la survenue d'un cancer du sein ?

Les mesures de prévention du cancer du sein sont, pour la plupart, peu spécifiques et concernent tous les cancers :

  • ne pas fumer ;
  • adopter une alimentation équilibrée et lutter contre l’embonpoint ;
  • limiter le plus possible sa consommation de boissons alcoolisées ;
  • pratiquer régulièrement une activité physique.

Dans certains pays peu ensoleillés, les autorités de santé recommande la prise de suppléments de vitamine D en automne et en hiver, voire toute l’année pour les femmes âgées, les femmes qui sortent peu de chez elles ou de leur lieu de travail, et celles qui ont une peau noire.

Le cas des femmes issues de familles où existe une forte prédisposition génétique au cancer du sein est particulier. Chez ces femmes, la prévention du cancer du sein est à discuter au cas par cas avec le médecin traitant. Dans certaines situations, et selon les souhaits de sa patiente, le médecin peut avoir recours à des médicaments bloquant certaines hormones sexuelles ou, plus radicalement, à l’ablation chirurgicale des deux seins.

Actualités

De nouvelles recommandations HAS / CNGOF sur la prise en charge de l'endométriose (illustration).

Diagnostic et prise en charge de l'endométriose : nouvelles recommandations de la HAS et du CNGOF

Le pic épidémique de la griippe 2017 - 2018 est probablement atteint et dépassé (source : Agence Santé Publique France).

Surveillance de l'épidémie de grippe : pic probablement dépassé, souche A/H1N1 prédominante en France

Les nourrissons de 0 à 18 mois, nés après le 1er janvier 2018, devront être à jour du nouveau calendrier vaccinal comportant 11 valences pour pouvoir entrer en collectivité (illustration).

Obligation vaccinale des nourrissons en pratique : 10 injections, 6 consultations, 14 vaccins disponibles