En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

La radiothérapie dans le traitement du cancer du sein

Mis à jour : Lundi 01 Octobre 2018

Dans le contexte du traitement du cancer du sein, les rayons ionisants (radiothérapie) sont utilisés après la chirurgie pour éliminer les cellules cancéreuses qui auraient pu rester dans le sein. La radiothérapie du sein peut être externe (des rayons projetés traversent la peau) ou utiliser des sondes implantées dans le sein (« curiethérapie »).

La radiothérapie du cancer du sein en pratique

Après une chirurgie conservatrice du sein (mastectomie partielle), la radiothérapie est systématiquement administrée. Elle n’est pas toujours pratiquée après une mastectomie totale (où le sein entier est enlevé).

En règle générale, la radiothérapie est pratiquée dans les douze semaines qui suivent la chirurgie, sauf si une chimiothérapie est pratiquée après la chirurgie, auquel cas la radiothérapie, si elle est nécessaire, aura plutôt lieu quatre à six semaines après la fin de la chimiothérapie.

Dans le cadre du traitement du cancer du sein, la radiothérapie est le plus souvent administrée pendant cinq jours consécutifs (à raison d'une séance par jour) durant cinq semaines, parfois seulement trois semaines.

Qu'appelle-t-on curiethérapie dans le traitement du cancer du sein ?

La curiethérapie est une forme de radiothérapie qui consiste à insérer un fil ou une bille radioactive dans le sein atteint, au contact de l’endroit où se situait la tumeur. Elle se pratique lorsque le sein a été préservé par la chirurgie (mastectomie partielle).

L’application du fil ou de la bille nécessite la pose de tubes de plastique très fins, les cathéters, qui traversent le sein de part en part et sont posés le plus souvent sous anesthésie locale. Ils sont laissés en place le temps de la curiethérapie et servent à introduire la source de rayons ionisants au plus près de là où se trouvait la tumeur.

Deux types de curiethérapie sont utilisés dans le traitement du cancer du sein :

  • la curiethérapie à bas débit de dose où la patiente est hospitalisée deux à six jours dans une chambre spéciale dont les murs bloquent la radioactivité ; celle-ci est mise en place en continu durant toute la durée de l’hospitalisation.
  • la curiethérapie à débit pulsé où la patiente vient chaque jour à l’hôpital pour des séances de curiethérapie durant lesquelles le matériel radioactif est inséré dans les cathéters, puis retiré.

Quels sont les effets indésirables de la radiothérapie ?

Les séances de radiothérapie externe ou de curiethérapie nécessaires pour traiter le cancer du sein peuvent provoquer certains effets indésirables au niveau du sein traité, du thorax ou de l’aisselle. Ces effets peuvent apparaître juste après les séances, mais également à long terme, pendant les deux années qui suivent la radiothérapie.

Ces effets indésirables diffèrent selon chaque patiente et selon la dose de rayons administrée. Ils ne sont heureusement pas tous ressentis par les patientes. Les médecins spécialisés savent dépister ces effets précocement et aider leurs patientes à mieux les supporter.

Après les séances de radiothérapie, ces effets indésirables peuvent être :

  • de la fatigue qui dure quelques semaines à quelques mois ;
  • une irritation de la peau autour de la zone traitée avec des rougeurs de type coup de soleil, des démangeaisons, de la sécheresse ;
  • des sensations de lourdeur ou de pression dans le sein traité ou dans l’épaule ;
  • une gêne pour avaler ;
  • un gonflement du sein traité.

Plusieurs mois après le traitement, il arrive que la patiente continue à ressentir une irritation de la peau, des douleurs dans le sein traité, parfois des modifications de sa forme et de sa taille, ainsi que de la toux sèche avec un essoufflement à l’effort, voire de la fièvre.

Prévenir les effets indésirables de la radiothérapie du sein
Pour essayer de diminuer la survenue des effets indésirables de la radiothérapie :
  • évitez de dessécher votre peau : utilisez un savon surgras, évitez les bains chauds et les douches prolongées, ne savonnez pas la zone traitée ou faites-le doucement avec la main, séchez-vous en tapotant avec une serviette douce puis appliquez une lotion hydratante pour peau très sèche (mais pas avant la séance de radiothérapie, plutôt après).
  • sur la zone de peau traitée, n’appliquez ni parfum, ni déodorant, ni talc.
  • essayez de ne pas porter de soutien-gorge (ou portez-en un sans armature), privilégiez les vêtements en coton.
  • évitez d’exposer la zone traitée au soleil pendant au moins un an après la fin du traitement.

Actualités

Granules homéopathiques (illustration).

Déremboursement des spécialités homéopathiques en 2021

Hommage à Jean-Philippe, notre ami et notre collègue, qui nous a quittés bien trop tôt.

Poussière d’étoiles...

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...