En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les facteurs de risque du cancer de la vessie

Mis à jour : Mercredi 21 Juin 2017

Quels sont les facteurs de risque des cancers de la vessie ?

Certains facteurs de risque de cancer de la vessie ont été identifiés.

  • Le tabagisme serait responsable de plus la moitié des cas diagnostiqués. Les fumeurs ont trois fois plus de risque de développer un cancer de la vessie que les non fumeurs. Les substances chimiques contenues dans la fumée de cigarette se concentrent dans l’urine et affectent les cellules de la muqueuse de vessie. Les non fumeurs régulièrement exposés à la fumée de tabac (tabagisme secondaire) sont également davantage à risque.
  • Une exposition régulière et prolongée à certaines substances chimiques peut également favoriser l’apparition d’un cancer de la vessie : produits de la combustion du gaz naturel, goudrons et huile de houille, produits utilisés dans la fabrication de polyéthylènes et d’acryliques, produits liés à la fabrication et au développement des pellicules photographiques, sels de cadmium, dérivés chlorés présents dans l’eau des piscines, etc. Les cancers de la vessie peuvent apparaître des dizaines d’années après l’exposition à ces substances. De ce fait, un cancer de la vessie peut être reconnu comme une maladie professionnelle chez, par exemple, les chauffagistes, les ramoneurs, les personnes ayant travaillé dans l’industrie textile, celle du caoutchouc ou celle de l’aluminium, ainsi que chez les peintres en bâtiments.
  • Une irritation chronique de la vessie (par exemple du fait d’infections ou de calculs à répétition, en particulier chez les personnes âgées, ou du fait d’une infestation par le parasite responsable de la bilharziose) augmente également le risque de cancer de la vessie.
  • Un traitement par le cyclophosphamide (ENDOXAN), un médicament de chimiothérapie particulier, ou une radiothérapie au niveau du bassin (par exemple, pour traiter un cancer du col de l’utérus), sont également des facteurs de risques de cancer de la vessie.

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité