Après le traitement d'un cancer de la vessie

Mis à jour : Lundi 29 Juin 2020

Le suivi médical après un cancer de la vessie

Les personnes qui ont eu un cancer de la vessie sont régulièrement suivies pour dépister rapidement une récidive. Ce suivi médical dépend du stade auquel le cancer a été diagnostiqué et des traitements qui ont été administrés. Il dure au minimum cinq ans et repose sur des consultations régulières :

  • à trois, six et douze mois la première année ;
  • une ou deux fois par an ensuite.

Les consultations sont complétées par des examens complémentaires comme la cystoscopie, l’analyse des cellules présentes dans les urines, ou un scanner de la vessie.

Quand consulter après un cancer de la vessie ?
Chez les personnes qui ont eu un cancer de la vessie, la présence de sang dans les urines (ou toute sensation douloureuse au niveau de la vessie) doit systématiquement amener à consulter rapidement le médecin traitant.

Pour en savoir plus sur les cancers de la vessie

La Haute autorité de santé (HAS) et l'INCa publient des guides destinés aux patients, complets et faciles à comprendre. Découvrez le guide consacré au cancer de la vessie.

Actualités

Certaines étiologies nécessitent une prise en charge urgente et/ou spécifique (illustration).

Fièvre de l'enfant : une stratégie de prise en charge guidée par l'âge et les éventuels signes de gravité

Comme les tests RT-PCR, les tests antigéniques sont réalisés sur un prélèvement nasopharyngé réalisé avec un écouvillon (illustration).

COVID-19 : les tests rapides antigéniques autorisés pour le dépistage collectif

Dans le premier temps de la campagne de vaccination 2020/2021, la délivrance des doses de vaccins sera réservée aux seules personnes munies d'un bon de l'Assurance maladie (illustration).

Vaccins contre la grippe : priorité aux personnes ciblées par les recommandations vaccinales