En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Symptômes et complications de la leucémie lymphoïde chronique

Mis à jour : Jeudi 27 Septembre 2018

Quels sont les symptômes de la leucémie lymphoïde chronique ?

Le plus souvent, la leucémie lymphoïde chronique (LLC) passe inaperçue. À un stade avancé, la leucémie lymphoïde chronique peut provoquer :

  • des ganglions volumineux mais non douloureux au niveau du cou, des aisselles ou de l’aine ;
  • un gonflement de la rate ou, rarement, des amygdales.

Parfois, les symptômes observés sont ceux des complications de la LLC (voir ci-dessous), en particulier l’anémie qui se traduit par de la fatigue, des vertiges et un essoufflement à l’effort.

Quelles sont les complications de la leucémie lymphoïde chronique ?

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est grave par ses complications qui restent heureusement rares. Ses complications éventuelles sont :

  • des infections bactériennes (bronchopneumonies, infections urinaires, par exemple) ou opportunistes (« réveil » d’infections anciennes comme l’herpès, le zona, le cytomégalovirus, les candidoses, la toxoplasmose, etc.). Elles apparaissent en particulier chez les patients traités (certains traitements de la LLC ont eux-mêmes un effet immunosuppresseur). Ces infections sont responsables de la moitié des décès liés à la LLC.
  • des maladies auto-immunes au cours desquelles le système immunitaire attaque les globules rouges (anémie hémolytique) ou les plaquettes sanguines (thrombopénie), par exemple. Ces complications touchent environ 10 % des patients atteints de LLC.
  • un lymphome agressif ou syndrome de Richter. Ce lymphome grave se traduit par la croissance soudaine d’un ou plusieurs ganglions et exige la mise en place rapide d’un traitement de chimiothérapie. Il touche entre 3 et 10 % des personnes atteintes de LLC.

De plus, l’existence d’une leucémie lymphoïde chronique augmente légèrement le risque de développer certains cancers : cancer du poumon, cancer basocellulaire de la peau, cancer du côlon (gros intestin) et cancer du sein. Les patients atteints de LLC âgés de 50 à 74 ans doivent effectuer un dépistage des cancers du côlon et du sein tous les deux ans.

Actualités

Granules homéopathiques (illustration).

Déremboursement des spécialités homéopathiques en 2021

Hommage à Jean-Philippe, notre ami et notre collègue, qui nous a quittés bien trop tôt.

Poussière d’étoiles...

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...