En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

L’alimentation d’un enfant allergique

Mis à jour : Mercredi 04 Juillet 2018

Comment nourrir un enfant qui souffre d’allergie alimentaire ?

Le meilleur moyen de prévenir une crise allergique est de supprimer le, ou les aliments responsables de l’alimentation de l’enfant. Cela est parfois compliqué car certaines substances allergisantes sont présentes dans de très nombreux produits ou préparations. C’est le cas de l’arachide, omniprésente dans l’industrie agroalimentaire, voire dans les produits de toilette et d’hygiène.

Lire les étiquettes est évidemment indispensable, mais constitue parfois une source de frustration, car de nombreux industriels se protègent d’éventuelles poursuites judiciaires en indiquant la présence de traces d’aliments allergisants, alors que leurs produits n’en contiennent pas ! Les parents ont alors beaucoup de mal à identifier des produits que leur enfant allergique pourra consommer en toute sécurité. Le rayon des chocolats et des biscuits en est un exemple particulièrement frappant.

La frustration des parents d’enfants allergiques ne s’arrête pas aux portes des supermarchés : les artisans et les restaurateurs sont souvent très mal informés des contraintes imposées par une allergie alimentaire et du risque encouru. Par exemple, un boulanger peut assurer à son client que le pain au chocolat qu’il vient d’acheter ne contient pas d’œuf en oubliant qu’il l’a doré… au jaune d’œuf ! De nombreux parents (en particulier ceux d’enfants allergiques aux arachides ou aux œufs) préfèrent s’abstenir de les emmener manger au restaurant.

A l’école, des mesures particulières sont prises pour accueillir les enfants qui souffrent d’allergie alimentaire.

Les aliments généralement sans danger

    Si vous recevez chez vous une personne qui souffre d’allergie alimentaire, voici quelques aliments qui ne posent en général pas de problème :
  • la dinde, le poulet et le lapin ;
  • le chou-fleur et le brocoli ;
  • le riz, les patates douces, le tapioca, le sarrasin ;
  • les huiles d’olive et de tournesol.

On trouve sur Internet des producteurs qui livrent des repas garantis sans substances allergisantes (Natama, Valpiform, etc.). Ils peuvent vous dépanner si vous craignez de cuisiner pour une personne allergique.

Actualités

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : la HAS publie un guide à destination des médecins généralistes.

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : un guide de la HAS pour les médecins généralistes

La campagne #MeToo, lancée en octobre 2017 suite à l'affaire Weinstein, vise à sensibiliser la société sur la fréquence et l'impact dévastateur du harcèlement et des agressions sexuelles.

Harcèlement sexuel et agressions sexuelles des femmes : étude des risques santé à long terme

Examen clinique de la glande thyroïde (illustration).

Hypothyroïdie fruste sans facteur de risque : 21 essais randomisés confirment l’inutilité d’un traitement