Bronchiolite du nourrisson

Mis à jour : Vendredi 12 Juin 2020

Chaque hiver en France, à la fin de l’automne et en hiver, la bronchiolite toucherait un tiers des nourrissons de moins de deux ans. Même si elle reste généralement bénigne, cette maladie respiratoire est devenue un problème de santé publique depuis quelques années, en raison du grand nombre d’enfants concernés.

Qu'est-ce que la bronchiolite du nourrisson ?

bronchiolite bébé

La bronchiolite est une infection virale très contagieuse des bronches les plus petites, les bronchioles, qui amènent l’air tout au fond des poumons. Elle s’observe chez l’enfant de moins de 2 ans et surtout chez le nourrisson de moins de 8 mois. Dans plus de 80 % des cas, la bronchiolite est due au virus respiratoire syncitial mais elle peut également être secondaire à un autre virus, ou d’origine bactérienne. Chaque hiver en France, à la fin de l’automne et en hiver, la bronchiolite toucherait un tiers des nourrissons de moins de 2 ans.

Quels sont les symptômes de la bronchiolite du nourrisson ?

Une bronchiolite commence comme une simple rhinopharyngite, avec une légère fièvre, un nez qui coule et une toux sèche. Le nourrisson présente ensuite une respiration rapide entrecoupée de pauses, notamment pendant les repas. Il est agité, boit de moins en moins et repousse ses biberons. Ses bronches sont encombrées par des sécrétions qu’il n’arrive pas à évacuer. Parfois, on peut entendre des sifflements respiratoires. La plupart du temps, les difficultés respiratoires disparaissent spontanément en quelques jours.

Quelles sont les complications de la bronchiolite ?

Certains enfants sont durablement gênés ou présentent des récidives fréquentes. Une fièvre élevée, une otite ou des sécrétions purulentes doivent alerter sur une possible surinfection bactérienne qui nécessite l’administration d’antibiotiques. Dans certains cas, les difficultés qu’éprouve l’enfant pour respirer peuvent se transformer en détresse respiratoire nécessitant une hospitalisation, voire des mesures de réanimation. Une vigilance particulière doit être accordée aux nourrissons nés prématurément et à ceux qui souffrent d'une autre maladie.

Certains enfants peuvent faire un deuxième épisode de bronchiolite dans leur vie. À partir du troisième épisode, le médecin recherchera systématiquement l'existence d'asthme.

Actualités

VIDAL vous souhaite un très bel été !

Très bel été à tous !

Vigilance et accompagnement, des éléments-clés en médecine gériatrique (illustration).

Patients âgés, COVID-19 et fortes chaleurs : des mesures spécifiques

Une étude menée par l'armée suisse montre que les mesures barrières semblent prévenir l'apparition de symptômes en cas d'infection (illustration).

COVID-19 : les mesures barrières préviennent-elles l’apparition de symptômes en cas d’infection ?