En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les causes de la constipation chez l’enfant

Mis à jour : Vendredi 13 Juillet 2018

Quelles sont les causes de la constipation chez le nourrisson ?

Chez le nourrisson, la constipation bénigne peut être le signe d’un apport insuffisant en eau. C’est le cas, par exemple, lorsque la mère qui allaite ne boit pas assez, que le lait artificiel est insuffisamment dilué ou qu’un climat chaud tend à déshydrater l’enfant. La constipation peut également être due à un excès de farines ou d’épaississants dans le biberon, une erreur de dilution du lait maternisé, ou à un excès d’aliments constipants (chocolat, coing, banane, riz, féculents, etc.) dans l’alimentation de la mère qui allaite.

Quelles sont les causes de la constipation chez le jeune enfant ?

Chez le jeune enfant, la constipation est la plupart du temps d’origine alimentaire : par exemple, une alimentation pauvre en fibres (comme les légumes verts, crudités, fruits, céréales complètes) et trop riche en aliments constipants. La constipation survient également lorsque l’enfant ne boit pas suffisamment, en particulier en cas de fièvre ou de fortes chaleurs. Certains médicaments peuvent avoir un effet constipant.

La constipation peut également avoir une origine psychologique, en particulier au moment de l’acquisition de la propreté si les parents sont anxieux à ce sujet. Des situations stressantes pour l’enfant sont également à l’origine de constipation : déménagement, entrée à l’école maternelle ou à l’école primaire, naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, voyage, etc.

Enfin, il arrive que l’état des toilettes de certaines collectivités (absence de papier, mauvais entretien, isolement difficile) favorise l’apparition de constipation chez des enfants qui préfèrent se retenir pendant la journée.

Actualités

Le guide publié par le RESPADD propose aux professionnels les informations nécessaires pour un bon usage des médicaments antalgiques opioïdes.

Bon usage des médicaments antalgiques opioïdes : le RESPADD publie un guide pratique

Les propriétés antiagrégantes plaquettaires de l\\\'aspirine ont été découvertes en 1967 (illustration).

Seniors en bonne santé : prendre de l'aspirine à faible dose est-il utile ?

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : la HAS publie un guide à destination des médecins généralistes.

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : un guide de la HAS pour les médecins généralistes