Les causes et la prévention de la constipation chez l’enfant

Mis à jour : Jeudi 27 Février 2020

Quelles sont les causes de la constipation chez le nourrisson ?

Chez le nourrisson, la constipation bénigne peut être le signe d’un apport insuffisant en eau. C’est le cas, par exemple, lorsque la mère qui allaite ne boit pas assez, que le lait artificiel est insuffisamment dilué ou qu’un climat chaud tend à déshydrater l’enfant. La constipation peut également être due à un excès de farines ou d’épaississants dans le biberon, une erreur de dilution du lait maternisé, ou à un excès d’aliments constipants (chocolat, coing, banane, riz, féculents, etc.) dans l’alimentation de la mère qui allaite.

    Chez le jeune enfant, la constipation peut avoir différentes origines :
  • origine alimentaire : une alimentation pauvre en fibres et trop riche en aliments constipants, boissons insuffisantes en particulier en cas de fortes chaleurs ;
  • origine médicamenteuse : certains médicaments ont un effet constipant ;
  • origine psychologique, en particulier au moment de l’acquisition de la propreté ;
  • situations stressantes pour l’enfant : déménagement, entrée à l’école maternelle ou à l’école primaire, naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, voyage.

Enfin, il arrive que l’état des toilettes de certaines collectivités (absence de papier, mauvais entretien, isolement difficile) favorise l’apparition de constipation chez des enfants qui préfèrent se retenir pendant la journée.

Comment prévenir la constipation chez le nourrisson et le jeune enfant ?

Chez le nourrisson, veillez à ce qu’il boive suffisamment. Si vous allaitez, buvez abondamment. En cas d’allaitement artificiel, assurez-vous de diluer suffisamment la poudre de lait et n’abusez pas des farines et autres épaississants. En été, donnez-lui régulièrement des biberons d’eau.

Chez le jeune enfant, veillez à ce que son alimentation soit suffisamment riche en fibres. Limitez les aliments constipants (voir tableau).

Veillez à ce qu’il boive suffisamment, surtout pendant la saison chaude, et qu’il fasse de l’exercice.

Essayez de ne pas dramatiser l’acquisition de la propreté. Plus tard, ne soyez pas obsédé par l’idée que votre enfant puisse être constipé. Certains enfants ne vont à la selle que deux fois par semaine sans que cela soit une gêne pour eux. Bon nombre de consultations pour constipation n’ont pour origine que… l’anxiété des parents !

Aliments et constipation
Quelques aliments qui constipent Quelques aliments riches en fibres

Féculents (pain blanc, pommes de terre, riz, tapioca, etc.)

Châtaignes et marrons

Coing

Banane

Myrtilles

Chocolat

Céréales complètes

Pain au son

Légumes verts

Crudités

Fruits

Pruneaux

Abricots secs

Actualités

Certaines étiologies nécessitent une prise en charge urgente et/ou spécifique (illustration).

Fièvre de l'enfant : une stratégie de prise en charge guidée par l'âge et les éventuels signes de gravité

Comme les tests RT-PCR, les tests antigéniques sont réalisés sur un prélèvement nasopharyngé réalisé avec un écouvillon (illustration).

COVID-19 : les tests rapides antigéniques autorisés pour le dépistage collectif

Dans le premier temps de la campagne de vaccination 2020/2021, la délivrance des doses de vaccins sera réservée aux seules personnes munies d'un bon de l'Assurance maladie (illustration).

Vaccins contre la grippe : priorité aux personnes ciblées par les recommandations vaccinales