Les traitements de la diarrhée de l’enfant

Mis à jour : Mardi 14 Janvier 2020

Dans tous les cas, emmenez votre enfant au plus vite chez son médecin traitant, une déshydratation peut-être rapide, en particulier chez le nourrisson. Surveillez son poids, l’hospitalisation d’urgence peut être nécessaire si l’enfant a perdu un dixième de son poids ou plus.

Quels sont les traitements de la diarrhée chez l’enfant ?

Chez l’enfant, en cas de diarrhée, le traitement le plus important est d’éviter la déshydratation et la perte de sels minéraux. L’enfant doit boire suffisamment, par petites quantités pour ne pas vomir, en utilisant des liquides riches en sucres et en sels minéraux. Les solutés de réhydratation orale sont les produits à privilégier. Ils sont disponibles en pharmacie sans ordonnance. Attention, avant l’âge de 18 mois, tous les autres types de boisson, y compris l’eau nature, sont inadaptés pour réhydrater.

Le traitement médicamenteux vise à soulager les symptômes. Il peut inclure du paracétamol en cas de fièvre et des médicaments antispasmodiques pour calmer les douleurs abdominales.

Les antibiotiques ne sont utiles que dans le traitement des gastro-entérites d’origine bactérienne.

Chez les enfants, mieux vaut ne jamais utiliser les médicaments antidiarrhéiques disponibles sans ordonnance. Limitez-vous aux médicaments prescrits par votre médecin.

Les mesures diététiques initiales

Les solutés (ou solutions) de réhydratation orale sont destinés à compenser les pertes en sels minéraux et en eau consécutives aux diarrhées et gastroentérites aiguës. Seuls les solutés de réhydratation orale vendus en pharmacie doivent être utilisés. S’ils sont prescrits par un médecin, ils sont pris en charge par l’Assurance maladie pour les nourrissons et les enfants de moins de 5 ans atteints de diarrhée aiguë. Ils sont équilibrés et adaptés aux besoins des nourrissons et/ou des enfants. Ils se composent principalement d’eau, de sel et de sucre, dans des proportions identiques à ce que l’enfant perd du fait de sa diarrhée. Le sucre apporte de l’énergie, réduit les vomissements et facilite l’absorption par l’intestin du sel et de l’eau. Attention, avant l’âge de dix-huit mois, tous les autres types de boisson (eau nature ou sucrée, sodas à base de cola, ou autres) sont inadaptés.

La solution est préparée en diluant la poudre avec une eau minérale faiblement minéralisée. Elle doit être conservée au réfrigérateur et utilisée dans les vingt-quatre heures. Elle doit être proposée à boire au bébé ou à l’enfant régulièrement, plusieurs fois par heure au début. En cas de vomissement, il est recommandé de l’administrer froide car cela calme les vomissements, en petites quantités et fréquemment.

L’allaitement peut être maintenu, en alternance avec la solution de réhydratation.

En cas de diarrhée sévère ou prolongée (plus de 7 jours), l'utilisation d'un lait sans lactose peut être nécessaire.

Les traitements d’appoint antidiarrhériques en complément de la réhydratation

Les antidiarrhéiques ont pour but de diminuer le nombre de selles et donc la déshydration. Leur utilisation n'est pas systématique. Elle ne dispense pas des mesures diététiques et de la réhydratation. Elle est fonction de l’intensité de la diarrhée, de l’âge de l’enfant et/ou des maladies associées.

Le racécadotril (TIORFAN) est un antidiarrhéique de la famille des antisécrétoires intestinaux. Pour les nourrissons et les enfants, il se présente sous forme de poudre orale à verser soit dans l’alimentation, soit dans un peu d’eau ou dans un biberon.
La diosmectite (SMECTA et ses génériques) est un pansement digestif à base d’argile. Elle réduit le nombre de selles mais n’a pas d’efficacité prouvée sur la prévention de la déshydratation. Sa tolérance est habituellement bonne. Par mesure de précaution, en raison de la présence possible de plomb en quantité infime, les médicaments à base de diosmectite ne doivent plus être utilisés chez l’enfant de moins de 2 ans (Diarrhée aiguë : ne pas utiliser les médicaments à base d'argile chez l'enfant de moins de 2 ans, 03/2019).
Les antidiarrhéiques dits d’origine microbienne (LACTEOL, ULTRALEVURE, LENIA) contiennent des germes ou des levures déshydratés destinés à restaurer la flore intestinale. Leur efficacité dans la gastro-entérite n'est pas clairement établie. Lorsqu’ils se présentent sous forme de gélules, ils sont réservés aux enfants de plus de six ans.
Le lopéramide (IMODIUM et ses génériques) est un ralentisseur du transit. Il peut être utilisé en complément de la réhydratation orale chez l'enfant à partir de 12 ans après avis médical. Les présentations vendues sans ordonnance sont réservées à l'adulte.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 17 Décembre 2019

Antidiarrhéiques : antisécrétoires intestinaux

Antidiarrhéiques : substances d'origine microbienne

Charbon + autre substance

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

En raison du risque d’effets indésirables graves, l’utilisation du nifuroxazide est désormais contre-indiquée dans la diarrhée aiguë chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans (ERCEFURYL et génériques : désormais contre-indiqués en pédiatrie et délivrés uniquement sur ordonnance, 07/2019).

Actualités

Entre 2006 et 2017, la prescription d'opioïdes forts a augmenté d'environ 150 % en France

Restriction de la durée de prescription de tramadol : retour sur les raisons de cette décision

 La couverture vaccinale contre l'infection à HPV est particulièrement faible en France (illustration).

Vaccin anti-HPV : état des lieux français et leçons danoises

Pas de problème majeur en France concernant les apports en fer et en folates, mais des actions de prévention ciblées cependant nécessaires (illustration).

Attention aux carences en fer et en folates : les messages de l’étude nationale Esteban