Comment réagir en cas d’eczéma du nourrisson ?

Mis à jour : Vendredi 06 Décembre 2019

Que faire en cas d’eczéma du nourrisson ?

    Après avoir consulté le médecin, quelques soins de la peau simples peuvent contribuer à soulager les démangeaisons et favoriser la cicatrisation des lésions.
  • Donnez des bains gras à votre bébé : dans une eau à 36 °C, mélangez une cuillerée à soupe d'huile de vaseline (disponible en pharmacie). Installez-le dans le bain et massez doucement sa peau pendant dix à vingt minutes. Séchez-le en le tamponnant avec une serviette en coton.
  • Lavez votre bébé avec du savon doux ou surgras. Bannissez les savons parfumés ou contenant des colorants.
  • Appliquez plusieurs fois par jour sur sa peau une crème hydratante ne contenant ni colorant ni parfum, ni agent de conservation ni huile d'arachide, d'amande ou de sésame, ni protéines de blé ou d'œuf.
  • Pour ramollir ses croûtes, puis les détacher avec précaution, vous pouvez demander à votre pharmacien de vous préparer du cérat frais de Gallien modifié, un mélange de cire blanche d'abeille, d'eau distillée de rose, de borate de sodium et d'huile de paraffine.
  • Veillez à ce que les ongles de votre bébé soient bien coupés ou mettez-lui des gants de coton.
  • Pour calmer les démangeaisons, essayez de pulvériser les lésions avec un brumisateur d'eau minérale.
Conduite à tenir en cas de d’eczéma du nourrisson
  Dès que l'enfant présente les premiers signes qui font penser à de l'eczéma.
  Si les plaies s'infectent et que du pus apparaît.
  Si l'eczéma s'aggrave de manière significative.
  Si le nourrisson ne cesse de se gratter et que son sommeil en pâtit.
  Si l'enfant présente des signes d'eczéma déjà diagnostiqué par le médecin et que son état est stationnaire.
Légende
Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de dermatite atopique ?

Le médecin va chercher à savoir si l’eczéma est lié à une allergie. Pour soulager les symptômes, il prescrit une crème faiblement dosée en cortisone qui sera appliquée pendant deux ou trois jours, et jamais plus de six jours d'affilée. Il peut également prescrire un sirop contenant des antihistaminiques (contre l'allergie). Si les plaies sont infectées, il prescrit un traitement antibiotique local.

Actualités

Une allergie à bien confirmer (illustration).

L’allergie à la pénicilline : plus de peur que de mal ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il permettra la dispensation en ville du midazolam injectable

Accompagnement de la fin de vie au domicile : le midazolam injectable dispensé en ville d’ici juin 2020

Cancer bronchique : du dépistage aux signes cliniques d'alerte (illustration).

Cancer du poumon : premiers symptômes et dépistage par scanner à faible dose