Fesses rouges du nourrisson

Mis à jour : Lundi 03 Avril 2017

L’érythème fessier, ou dermite du siège, est assez fréquent chez le nourrisson, même avec des couches très absorbantes. La peau des fesses des bébés s'irrite rapidement mais guérit tout aussi vite. Parfois, une infection peut compliquer cette irritation et doit être traitée par des médicaments.

Quels sont les symptômes de l’érythème fessier ?

fesses rouges de bébé

Les rougeurs débutent souvent au niveau de l’anus ou des plis de l'aine. Elles peuvent s'étendre aux testicules, à la vulve ou à l’ensemble du siège. Parfois, la partie superficielle de la peau pèle et des boutons ou des vésicules apparaissent qui éclatent, suintent ou saignent. Lorsque des fissures infectées se forment dans les plis de peau, on parle d'intertrigo.

Quelles sont les complications de l’érythème fessier ?

Si les fesses restent rouges, les lésions peuvent s'infecter sous l'action d'un champignon de la famille des levures, le Candida, ou plus rarement d’une bactérie ; les lésions apparaissent alors blanchâtres ou jaunâtres. Si cette infection n’est pas soignée, ces lésions peuvent se transformer en plaies sanglantes et douloureuses.


Quelles sont les causes de l’érythème fessier ?

La chaleur et l'humidité qui règnent dans la couche fragilisent la peau. L'acidité des selles provoque alors une irritation qui peut être aggravée par la formation d'ammoniaque à partir de l'urine, sous l'action des bactéries présentes dans les selles. De plus, le frottement des couches amplifie l’irritation. Lorsque la peau s'infecte, un cercle vicieux s'installe où l'infection aggrave l'irritation qui, elle-même, favorise l'infection. Dans certains cas, l'érythème fessier est provoqué par une réaction aux lessives, aux savons, aux lingettes ou à d'autres produits de toilette.

Comment prévenir l’érythème fessier du nourrisson ?

  • Changez souvent ses couches, si possible dès qu'il a fait ses besoins.
  • Evitez les couches en caoutchouc ou en plastique (les « changes complets ») qui ne laissent pas respirer les fesses du bébé ; évitez les pyjamas en tissu synthétique, préférez-les en coton. Lavez les couches non jetables et les vêtements au savon de Marseille, rincez-les abondamment avec un dernier rinçage dans de l'eau additionnée de vinaigre.
  • Si votre enfant présente une tendance à l’érythème fessier, appliquez systématiquement sur ses fesses une pommade qui les isole de l'humidité.
  • Des rougeurs répétées peuvent être le signe d’une allergie aux composants des couches (matière, parfums, etc.). Dans ce cas, changez de marque et choisissez des couches hypoallergéniques.
  • Evitez l’usage des lingettes si votre bébé a tendance à avoir les fesses rouges.

Que faire en cas d'érythème fessier du nourrisson ?

    Dès que les premières rougeurs apparaissent, ayez les bons réflexes.
  • Dans la mesure du possible, laissez votre bébé fesses nues.
  • Changez plus fréquemment ses couches, en particulier s'il a de la diarrhée.
  • Nettoyez ses fesses au savon de Marseille, suivi d'un rinçage abondant et d'un séchage à l’aide de mouchoirs en papier ou au sèche-cheveux avec de l’air froid.
  • Après la toilette, appliquez sur ses fesses un produit qui les isole de l'humidité. A base de talc, d'oxyde de zinc ou d'huiles de poisson, ces traitements locaux (crèmes, pommades, gels, etc.) sont disponibles sans ordonnance en pharmacie.
  • Faites-lui prendre des bains de siège avec un produit antiseptique doux qui contribuera à accélérer la guérison (par exemple solution de Millian ou éosine aqueuse à 2 %). Demandez conseil à votre pharmacien.
Conduite à tenir en cas de fesses rouges du nourrisson
  alt Si l'érythème devient pénible à supporter pour le bébé.
  alt Si l'érythème présente des signes d'infection (lésions blanchâtres ou jaunâtres).
  alt Si l'érythème est présent dans les plis du cou, sur les aisselles ou derrière les oreilles.
  alt Si l'érythème persiste après quelques jours d'automédication.
  alt Si l'enfant a déjà connu un épisode de ce genre et qu'il le supporte.
Légende
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas d’érythème fessier du nourrisson ?

Le médecin examine votre bébé et vérifie qu’il n’y a pas d’autres problèmes de peau : eczéma atopique, psoriasis, infection bactérienne (impetigo), etc. Il examine également sa bouche à la recherche d’une candidose (ou muguet). Lors d'érythème fessier, le médecin prescrit un traitement pour soulager l'irritation et limiter le risque d’infection (solution antiseptique, crème cicatrisante et protectrice, etc.). En cas d’infection, il prescrit un traitement antibiotique (en cas d’infection par des bactéries) ou antimycosique (en cas d’infection par des levures).


Le plus souvent, l'érythème fessier régresse en quelques jours avec des soins d'hygiène et l'application d'une pommade protectrice.

Les protecteurs cutanés pour soigner l’érythème fessier

Après la toilette, la peau peut être protégée à l’aide de protecteurs cutanés à base d’oxyde de zinc ou de talc. Certains sont spécifiquement indiqués contre l’érythème fessier du nourrisson. Attention, la lanoline contenue comme excipient dans certaines pommades peut provoquer des réactions allergiques.

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les produits d’hygiène pour l’érythème fessier

On trouve également de nombreux produits d’hygiène (qui ne sont pas à proprement parler des médicaments) pour traiter les rougeurs sur les fesses des nourrissons. Ils peuvent être utilisés en complément de la toilette. Il s’agit par exemple de pâte à l’eau protectrice, de crème réparatrice au cuivre ou au zinc, de liniment oléocalcaire. Vous trouverez ci-dessous des produits à titre d’exemple et de façon non exhaustive.


Sources et références de l'article "Fesses rouges du nourrisson"