En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Jaunisse du nourrisson

Mis à jour : Lundi 11 Octobre 2010

Chez les nouveau-nés, une forme de jaunisse bénigne survient fréquemment dans les jours qui suivent la naissance, en particulier chez les enfants prématurés. D'autres formes de jaunisse, plus rares et plus graves, existent également chez le nouveau-né et chez l'enfant.

Les symptômes de la jaunisse chez le nouveau-né

jaunisse de bébé

La jaunisse (ou ictère) se traduit par une coloration jaunâtre de la peau, des muqueuses et du blanc de l’œil. Chez les nouveau-nés, dont la peau est souvent rouge, on observe de fait une coloration orangée. La jaunisse bénigne, appelée également ictère physiologique, apparaît en général à l’âge de deux ou trois jours et disparaît spontanément avant la deuxième semaine. Lorsque la jaunisse apparaît dans les heures qui suivent la naissance et ne disparaît pas en une semaine, on a alors le plus souvent affaire à une jaunisse par incompatibilité de groupes sanguins. Chez un enfant plus grand, lorsque la jaunisse est d’origine infectieuse (hépatites virales), elle s’accompagne de fièvre, de fatigue, de vomissements et de diarrhée.

Actualités

Répartition départementale des cas signalés en 2017 (source : InVS).

Rougeole : 4 fois plus de cas qu'au premier quadrimestre 2016. Vers une vaccination ROR obligatoire ?

Le séquençage génétique de l’ADN fœtal peut être effectué à partir d’une simple prise de sang de la future mère (illustration).

Grossesse : la HAS recommande d’intégrer les tests ADN dans le dépistage de la trisomie 21

La SFAP publie des fiches repères pour aider à la mise en oeuvre, à la demande du patient et dans certaines conditions, d'une sédation profonde et continue en fin de vie (illustration).

Droit à une sédation profonde et continue en fin de vie : la SFAP publie 3 fiches repères