En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Jaunisse du nourrisson

Mis à jour : Vendredi 22 Juin 2018

Chez les nouveau-nés, une forme de jaunisse bénigne survient fréquemment dans les jours qui suivent la naissance, en particulier chez les enfants prématurés. D'autres formes de jaunisse, plus rares et plus graves, existent également chez le nouveau-né et chez l'enfant.

Les symptômes de la jaunisse chez le nouveau-né

jaunisse de bébé

La jaunisse (ou ictère) se traduit par une coloration jaunâtre de la peau, des muqueuses et du blanc de l’œil. Chez les nouveau-nés, dont la peau est souvent rouge, on observe de fait une coloration orangée. La jaunisse bénigne, appelée également ictère physiologique, apparaît en général à l’âge de deux ou trois jours et disparaît spontanément avant la deuxième semaine. Lorsque la jaunisse apparaît dans les heures qui suivent la naissance et ne disparaît pas en une semaine, on a alors le plus souvent affaire à une jaunisse par incompatibilité de groupes sanguins. Chez un enfant plus grand, lorsque la jaunisse est d’origine infectieuse (hépatites virales), elle s’accompagne de fièvre, de fatigue, de vomissements et de diarrhée.

Quelles sont les complications de la jaunisse du nouveau-né ?

La jaunisse n'entraîne pas de complications en elle-même. Lorsqu'elle est provoquée par une autre maladie, ce sont les complications de celle-ci qui sont à craindre.

Actualités

Repérage de vésicules cutanées évocatrices d'un zona (illustration).

Zona : synthèse des bonnes pratiques sur les connaissances, la prévention et la prise en charge

Les 10 articles de VIDAL les plus lus par les médecins en 2018

Arbre décisionnel pour l'hyperéosinophilie (complet et plus lisible ci-dessous), adapté de M Van Balkum et al., décembre 2018.

L’hyperéosinophilie, un "challenge diagnostique" en l’absence de cause évidente