Nausées et vomissement chez l’enfant

Mis à jour : Vendredi 12 Juillet 2019

Chez les enfants, nausées et vomissements peuvent se produire indépendamment les uns des autres, mais sont souvent liés. Dans la plupart des cas, ils restent anodins. Néanmoins, ils peuvent parfois être à l’origine d’une déshydratation et, de ce fait, peuvent justifier une consultation médicale.

Quels sont les symptômes des nausées et vomissements des enfants ?

Nausées d'un enfant

La nausée est une sensation désagréable dans l’abdomen. Elle est souvent accompagnée de manque d’appétit, d’abattement, d’envie de vomir, voire de faiblesse. Le vomissement est le rejet par la bouche du contenu de l’estomac, après des contractions violentes des muscles du ventre et de l’estomac. Dans la plupart des cas, le vomissement est précédé de nausées et d’un serrement de gorge. Bien que ce phénomène soit très désagréable au moment même, l’enfant se sent souvent mieux après avoir vomi et les nausées disparaissent généralement. Les vomissements sont le plus souvent bénins, mais s’ils persistent ils peuvent être le signe d’une maladie plus sérieuse.

Quelles sont les complications éventuelles des vomissements chez l’enfant ?

En cas de vomissements répétés chez un petit enfant, surtout s’ils sont accompagnés de diarrhée ou si l’enfant refuse de boire et de s’alimenter, il existe un risque de déshydratation grave pouvant compromettre le bon fonctionnement des organes vitaux. Au-delà de la déshydratation, les complications des vomissements sont celles des maladies qui les provoquent.

Chez le nourrisson, une des causes courantes des vomissements est le reflux gastro-œsophagien. Ces vomissements peuvent provoquer ou aggraver des problèmes respiratoires (bronchite, laryngite…) et entraîner une inflammation chronique de l’œsophage.

Actualités

 La couverture vaccinale contre l'infection à HPV est particulièrement faible en France (illustration).

Vaccin anti-HPV : état des lieux français et leçons danoises

Pas de problème majeur en France concernant les apports en fer et en folates, mais des actions de prévention ciblées cependant nécessaires (illustration).

Attention aux carences en fer et en folates : les messages de l’étude nationale Esteban

Mal connu des professionnels de santé, le sepsis nécessite une prise en charge urgente (illustration).

Sepsis : tous unis contre un fléau méconnu