En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le traitement et la prévention des oreillons

Mis à jour : Jeudi 12 Juillet 2018

Quels sont les traitements des oreillons ?

Comme il s’agit d’une maladie virale, les antibiotiques ne servent à rien. Le traitement des formes non compliquées vise à calmer la fièvre et les douleurs avec du paracétamol (l’aspirine et l’ibuprofène sont à éviter). Des aliments liquides ou mixés peuvent être proposés en cas de douleur pour avaler ou mâcher. De plus, il est recommandé de se reposer et de boire beaucoup.

Les complications nécessitent des traitements adaptés, et pour les cas les plus graves, une hospitalisation.

Si un cas d’oreillons survient chez un enfant qui fréquente une collectivité, une éviction de neuf jours à partir du début de la parotidite est obligatoire. Il est fortement conseillé d’avertir le personnel.

Comment prévenir les oreillons ?

La prévention des oreillons repose sur la vaccination. L’administration de deux doses de vaccin anti-oreillons permet d'obtenir une efficacité proche de 100 %. Chaque année, en France, plusieurs milliers de cas d'oreillons sont diagnostiqués malgré l'existence du vaccin (6000 en 2011). Un tiers de ces cas surviennent chez des adolescents et de jeunes adultes, non vaccinés ou vaccinés dans l’enfance, mais dont l’immunité s’est estompée avec le temps. Dans ce cas, la maladie est habituellement bénigne.

La vaccination contre les oreillons est désormais obligatoire pour tous les enfants nés après le 1er janvier 2018. Le vaccin anti-oreillons est bien toléré, même chez les adolescents et les jeunes adultes. Il n’existe qu’en association aux vaccins contre la rougeole et la rubéole (vaccin ROR pour Rougeole Oreillons Rubéole).

En cas de survenue de plusieurs cas d’oreillons dans une collectivité (école, université, club sportif...), il est recommandé de proposer systématiquement une troisième dose de vaccin ROR aux personnes qui ont reçu la deuxième dose depuis plus de 10 ans.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Juin 2018

Vaccins : rougeole, oreillons, rubéole

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Le vaccin ROR est remboursé à 100 % par l’Assurance maladie pour les enfants et les adolescents jusqu’à 17 ans, et à 65 % à partir de 18 ans. L’acte de vaccination lui-même (la consultation et l’injection) est également remboursé à 100 % par l’Assurance maladie. Les centres de la PMI vaccinent gratuitement sans que les parents aient à apporter le vaccin avec eux.

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité