En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Traitement et prévention des oreillons

Mis à jour : Mercredi 26 Juin 2013

Quels sont les traitements des oreillons ?

Le traitement des formes non compliquées vise à calmer la fièvre et les douleurs avec du paracétamol (l’aspirine et l’ibuprofène sont à éviter). Des aliments liquides ou mixés peuvent être proposés en cas de douleur pour avaler ou mâcher.

Comment prévenir les oreillons ?

La vaccination est fortement recommandée chez tous les enfants dès l’âge de un an. Le vaccin anti-oreillons est bien toléré. Il est associé aux vaccins contre la rougeole et la rubéole (vaccin ROR pour rougeole oreillons rubéole). Si un cas d’oreillons survient dans une collectivité d’enfants, une éviction de neuf jours à partir du début de la parotidite est obligatoire. Il est fortement conseillé d’avertir le personnel.

Les vaccins ROR

Le vaccin ROR est entièrement remboursé par l’Assurance maladie pour favoriser la vaccination contre ces maladies. L’acte de vaccination lui-même (la consultation et l’injection) est également remboursé à 100 % par l’Assurance maladie. Les centres de la PMI vaccinent gratuitement sans que les parents aient à apporter le vaccin avec eux.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Vaccins : rougeole, oreillons, rubéole

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

Après un diagnostic initial erroné de diabète de type 2, Theresa May, Premier Ministre britannique, a été diagnostiquée à l'âge de 58 ans d'un diabète de type 1 (illustration : Photographie de Steve Parsons / PA, 2013, The Guardian).

Diagnostic d'un diabète après 30 ans : il faudrait toujours envisager la possibilité d'un type 1

Le jeûne et les régimes restrictifs ne sont pas recommandés pour prévenir ou guérir le cancer (illustration).

Cancer : le jeûne et les régimes restrictifs non recommandés faute de démonstration de leur utilité

Les corticoïdes inhalés sont le traitement de fond de référence de l'asthme modéré de l'enfant (illustration).

Asthme de l'enfant : impact de la prise de corticoïdes, inhalés ou non, sur le risque de fractures