En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les causes des otites des enfants

Mis à jour : Mardi 07 Mars 2017

Quelles sont les causes de l’otite chez les enfants ?

otite

L’otite moyenne aiguë peut être causée par un virus ou par une bactérie. Elle survient le plus souvent au décours d’une rhinopharyngite. Sous l’effet de l’inflammation, la muqueuse de la trompe d’Eustache (le conduit qui relie l’oreille moyenne aux cavités nasales) est congestionnée, ce qui bouche le conduit. Des sécrétions s’accumulent alors dans l’oreille moyenne (on parle pour cette raison d’otite moyenne). Si une infection s’installe, on parle d’otite suppurée ou purulente.

Les otites externes apparaissent plus fréquemment chez les baigneurs qui ont nagé en eau chaude (plus de 35 °C), un voyage en avion ou un séjour en altitude. Ces problèmes sont souvent dus à un excès de cérumen (cire) ou à la présence d’eau dans les oreilles.

Quels sont les facteurs de récidives des otites ?

    Dans le cas d’otite à répétition, il faut rechercher avec le médecin les facteurs pouvant favoriser cette répétition :
  • les végétations,
  • une otite séreuse,
  • des contaminations en collectivité,
  • le tabagisme passif,
  • la pollution,
  • les allergies (allergie respiratoire en réaction au pollen ou aux poussières domestiques, par exemple, mais également alimentaire),
  • l’âge (entre six et dix-huit mois),
  • une carence en fer, etc.

Actualités

Les bonnes pratiques de tatouage permettent de limiter, mais non supprimer, les risques d'effets indésirables, immédiats ou à long terme (illustration).

Tatouages, détatouages, faux ongles… : comment réduire les risques pour la santé ?

Les patients atteints d'un cancer utilisant exclusivement des thérapies

Etude sur plusieurs cancers : remplacer les traitements modernes par des "médecines alternatives" tue

Chez les personnes souffrant à la fois d'une HTA et d'une insuffisance rénale chronique, les bénéfices d'un traitement antihypertenseur intensif semblent supérieurs aux risques (illustration).

HTA et insuffisance rénale chronique : peut-on intensifier le traitement antihypertenseur ?