Comment attrape-t-on des poux ?

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020

Comment se transmettent les poux ?

Les poux sont des parasites exclusifs de l’homme. Contrairement à certaines idées reçues, les poux ne sautent pas. Ils se transmettent par contact direct, même bref, ou par échange de linge (bonnet, écharpe, casquette, draps, taie d’oreiller et autres) ou d’objets personnels (peigne, brosse, barrette et autres). Ils peuvent rester en vie jusqu’à un jour et demi sur un objet, et les lentes six jours.

Mon enfant a-t-il des puces ?
Lorsqu’on possède un chien ou un chat, il arrive que les enfants se fassent piquer par des puces. Les piqûres de puce démangent fortement et ressemblent à de petits boutons dont le sommet est marqué par un point rouge vif. Les puces des animaux de compagnie n’infestent jamais les humains de manière permanente et il est inutile de traiter votre enfant contre les puces. Demandez à votre vétérinaire un traitement antipuce d’action à longue durée et appliquez-le régulièrement à votre chien ou votre chat. Il peut également être nécessaire de traiter les litières, les tapis, les moquettes et les parquets de votre domicile.

Comment se protéger des poux ?

  • Lavez régulièrement les cheveux de votre enfant.
  • Ne coiffez pas les enfants avec la même brosse ou le même peigne.
  • Peu d’enfants échappent aux poux. Examinez régulièrement la tête du vôtre, en vous aidant d’un peigne fin. Les premiers poux sont souvent localisés à la lisière des cheveux, à la base du cou et derrière les oreilles.
  • Lorsque votre enfant fréquente une collectivité (école, garderie, centre de vacances, etc.), tenez-vous informé d’une éventuelle invasion de poux.
  • Les petites filles aux cheveux longs attrapent plus facilement des poux : attachez-leur les cheveux.
  • L'utilisation de shampoings antipoux en préventif est déconseillée ; elle n'a pas montré son intérêt et pourrait entraîner des résistances. Des produits répulsifs sont aussi parfois proposés en prévention, notamment pour éviter la réinfestation. Leur efficacité n’a pas été démontrée.

Actualités

Traquer le SARS-CoV-2 dans les stations d'épuration (illustration).

Lire dans les eaux usées : une autre arme contre la COVID-19

Représentation en 3D de papillomavirus humains (illustration).

Cancer du col de l'utérus : le test HPV recommandé pour le dépistage chez les femmes de 30 ans et plus

Des études de séroprévalence en cours dans la COVID-19 (illustration).

Tests sérologiques de la COVID-19 : une interprétation qui n'est pas si simple